Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > Allergie alimentaire chez les bébés

Allergie alimentaire chez les bébés

Les allergies ne sont pas des phénomènes rares chez les enfants. En effet, les allergènes sont souvent rencontrés dans l’alimentation. Les risques sont grands surtout si l’enfant provient d’une famille où on rencontre plusieurs membres allergiques. Chez les bébés qui ne sont pas encore sevrés, il leur est bénéfique de recevoir le lait de leur maman durant une certaine période postnatale pour limiter les risques d’allergie. Mais si mère décide de ne pas allaiter, il est important de choisir le lait maternisé idéal pour l’enfant. Quand le bébé commence à grandir, il faut encore contrôler son alimentation.

Diminuer les risques d’allergie alimentaire chez les bébés

L’allaitement maternel réduit considérablement les risques de l’apparition de l’allergie chez le nourrisson. Allaiter son bébé est très bénéfique pour l’enfant, car cette mesure aide son organisme à limiter la gravité de la manifestation de l’allergie. Il se peut aussi que le lait de sa maman puisse aider un enfant à prévenir l’apparition de l’eczéma atopique, sans oublier l’asthme. Et à titre d’information, le lait de vache renferme des substances allergisantes, donc il est toujours préférable d’administrer à votre nourrisson le lait maternel. Ce n’est pas seulement une question d’antiallergique, mais l’allaitement maternel est recommandé jusqu’à 6 mois, pour maintenir en pleine forme le bébé. Au cas où le bébé allaité se trouverait encore atteint de l’eczéma atopique, il faut procéder à l’analyse du lait de sa mère qui doit être la seule source de l’allergène.

Si la maman a décidé de ne pas allaiter son enfant pour diverses raisons, il faut bien choisir le lait pour l’alimentation du nourrisson, pour éviter les éventuelles apparitions de l’allergie. Il existe des laits hypoallergéniques dénommés également laits à hydrolyse partielle, ces laits sont proches des laits classiques, ils renferment des substances qui aident l’organisme des nourrissons à se défendre face aux allergènes. Pour les bébés allergiques aux protéines du lait de vache, les laits à hydrolyse extensive ou hydrolysats de protéines sont recommandés. Mais il y a également les laits réalisés avec d’acides aminés que maman peut choisir pour son enfant.

La nutrition du bébé à partir des 6 mois

Dès les 6 mois du bébé, on peut introduire dans sa nourriture d’autres aliments à part le lait maternel, mais en évitant tout de même les denrées allergisantes. Vers ses 9 mois, pour les bébés n’ayant jamais présenté des signes d’allergie, il est possible d’ajouter des œufs et poissons dans son alimentation. À partir de 6 mois, on peut lui donner des fruits et légumes cuits. Si vous voulez lui donner un nouvel aliment, il faut attendre une semaine ou plus avant de lui en redonner pour connaitre si cet aliment ne lui provoque pas de l’allergie. Il faut éviter de lui donner les petits pots achetés dans les supermarchés du coin, car il se peut qu’ils contiennent des substances allergisantes qu’on ignore, ce qui fait donc qu’il faut privilégier les aliments faits maison. Avant les 5 ans, il faut censurer les arachides donc les cacahouètes, les fruits à coque telles les noix et noisettes.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL