Allongement des jambes

Si auparavant, l’allongement des jambes concernait essentiellement le traitement des traumatismes de la jambe et les déformations osseuses, de nos jours, on peut avoir recours à cette technique pour des besoins purement esthétiques, sans aucun intérêt médical.

Les objectifs médicaux de l’allongement des jambes

Inventé en 1950 par le chirurgien russe Ilizarov, l’allongement des jambes consiste à réparer les cas de traumatisme ou les déformations osseuses. Cette technique s’adresse particulièrement aux personnes qui présentent des anomalies au niveau des pieds suite à des effets pathologiques liés à la croissance ou pour des causes accidentelles. L’allongement des jambes constitue également un recours dans le cas où la personne présente une dysharmonie importante au niveau des membres inférieurs. En effet, pour des raisons de malformation, les jambes peuvent être trop courtes par rapport à la longueur des cuisses où que les deux jambes n’ont pas la même longueur. La chirurgie esthétique des jambes est ainsi appelée à allonger des jambes normales pour créer une apparence plus imposante et une silhouette plus visible.

Les techniques chirurgicales d’allongement des jambes

Il existe deux différentes techniques chirurgicales d’allongement des jambes. La première consiste en l’utilisation d’une fixation externe. Elle s’adresse aux personnes qui présentent des handicaps majeurs au niveau des deux jambes. Cette technique chirurgicale, de plus en plus jugée archaïque fait intervenir d’un équipement composé de broches et d’arceaux. Cet appareil fixé à l’extérieur de la jambe permet un allongement progressif de la jambe suivant les besoins. La seconde technique plus esthétique fait appel à un fixateur interne, appelé clou d’Albizzia. Le chirurgien place une tige métallique dans le tibia et le péroné. La tige métallique insérée dans la jambe est munie d’un système permettant son allongement progressif. Cette discipline est très discrète et moins douloureuse du fait que les mouvements musculaires s’adaptent mieux à l‘allongement. De plus, le rétablissement des patients est plus rapide.

Ce qu’il faut savoir avant d’effectuer une chirurgie d’allongement de la jambe

Après une opération d’allongement des jambes, les patients doivent prendre beaucoup de précautions pour protéger les jambes traitées. En général, le port de cannes est obligatoire pendant une période d’environ six mois. Des séances de rééducation accompagneront les processus d’ossification et de construction musculaire. Une fois la cal osseuse formée, les patients peuvent progressivement poser leurs pieds. À la fin du neuvième mois, lorsque la consolidation des os est effective, on peut espérer un allongement du tibia de l’ordre de 4 à 6 cm. L’allongement des jambes est une chirurgie orthopédique lourde et difficile. Si les précautions ne sont pas respectées. Les infections liées à l’implantation des fiches métalliques dans les os constituent les premiers risques de complication. Il est possible que l’on ressente des douleurs très aigües lorsque les muscles se rétractent et qu’il y a limitation de l’articulation. Néanmoins, la réussite des opérations dépend essentiellement de la compétence du chirurgien.




  • Coloration, soins des cheveux, astuces coiffure et photos de coupes de cheveux...

    COIFFURE
  • Découvrez les nouveaux parfums, les nouvelles tendances parfums. Quelle senteur vous séduira ? Parfum d’été, Parfum d’hiver, Parfum (...)

    PARFUMS
  • Soins du corps : Apprenez à prendre soin de vous, faite attention à votre corps. Des conseils pour se sentir bien et en (...)

    SOINS DU CORPS
  • Fière de votre corps mais pas assez, un dossier complet sur la chirurgie esthétique...

    ESTHETIQUE