Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > Bébé prématuré

Bébé prématuré

En général, l’enfant est né après avoir eu une vie intra-utérine de 38 à 42 semaines. Si la naissance a lieu avant la 37e semaine de la grossesse, cela se peut que le bébé soit un prématuré. La période de gestation de la mère d’un enfant né avant terme peut être très courte, voire 22 semaines. À l’Hexagone, on estime que 7 % des naissances sont prématurées.

Les caractéristiques d’un prématuré

Un bébé prématuré est très petit et énormément fragile par rapport à un nourrisson normal. Plus sa prématurité est importante, plus cette anomalie est remarquable. Toutes les fonctions des organes principaux d’un enfant prématuré présentent des problèmes. Celui- ci bénéficie d’un traitement spécial venant des médecins lors de sa naissance. De plus, un prématuré souffre d’irrégularité respiratoire. Cela peut être même coupé et ayant pour suite un arrêt de respiration. Le bébé prématuré n’ayant pas encore une réflexe pour se nourrir qu’il doit être gavé. En ce qui concerne son système immunitaire, il est si faible que ce petit bout de chou peut être victime de plusieurs infections. À part cela, un prématuré est très sensible au changement de température et supporte moins la chaleur et le froid. C’est pourquoi, les médecins le placent toujours dans une couveuse avec une température ambiante de 34° et 35° C. Aussi, la couveuse doit avoir une atmosphère de degré hygrométrique de 80%. Les bébés prématurés doivent y rester jusqu’à ce qu’ils atteignent 2 kilogrammes. Ils ne peuvent pas quitter cependant l’hôpital sauf s’il atteint le 2300 grammes.

Compte tenu de leur fragilité, les nouveaux nés prématurés peuvent souffrir de détresse respiratoire ou de l’hémorragie intracrânienne. Avec beaucoup d’attention et beaucoup d’amour, ces enfants peuvent malgré tout grandir comme les autres.

Les recommandations pour éviter un accouchement prématuré

Un accouchement prématuré est suite d’une mauvaise formation fœtale, d’un état anormale de la mère ou d’autre chose. Pour amoindrir le risque de donner naissance à un bébé prématuré donc, la première règle a respecter est de suivre mot par mot les instructions du médecin pendant les consultations prénatales. Par la suite, la mère doit avoir une vie normale pour qu’elle et son enfant se sentent toujours à l’aise. Au moindre signe de fièvre ou de contractions, la mère doit se faire consulter pour éviter les contractions. La prise de médicament par la mère ne doit avoir lieu qu’après prescription d’un spécialiste. Les grands efforts sont aussi à éviter, c’est pourquoi les congés de maternité sont important notamment le congé prénatal. À savoir que les jeunes mères ou les mères ayant plus de 35 ans sont les plus concernées par l’accouchement prématuré donc, il est préférable de donner naissance à un enfant à l’age idéal pour procréer entre 18 et 30 ans. Les personnes ayant déjà fait une fausse couche doit aussi être vigilant lors de la période de grossesse. La liste n’est pas exhaustive mais les femmes ayant des antécédents chirurgicaux au niveau de l’utérus ou col de l’utérus sont aussi dans la liste des personnes à risque.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL