Chômage et assurance maladie

Comme tout autre employé et même ayant été licencié de quelque façon que ce soit, le chômeur a droit à une assurance maladie. Toujours est-il que selon le statut de celui-ci, ses droits à la protection sociale et notamment à l’assurance maladie sont différents. Ainsi, lorsqu’on parle de chômeur et d’assurance maladie, il faut différencier certains points, dont le chômeur indemnisé du chômeur non indemnisé et du chômeur en fin de droits.

L’assurance maladie du chômeur indemnisé

Durant l’ensemble de la période de son indemnisation, le chômeur jouit de certaines prestations auxquelles il avait accès lorsque son contrat de travail était encore valable. Ces prestations incluent entre autres l’assurance maladie. Si par ailleurs le chômeur contracte des indemnités journalières, il n’aura plus à effectuer de versement d’allocation chômage. Cela ajourne davantage la période des droits à l’allocation.

L’assurance maladie du chômeur en fin de droits

Le chômeur, toujours à la recherche d’emploi, qui ne contracte plus les indemnités de chômage dans la mesure où ses droits sont expirés, jouit toujours de sa protection sociale durant une période d’un an, incluant de ce fait l’assurance maladie. Ainsi, ce dernier bénéficiera les indemnités journalières dans le cas d’une maladie ou d’une maternité, les services des assurances maladie et de maternité ainsi que le remboursement des frais de soin dans le cas d’une maladie ou d’une maternité. Passé la période d’un an, et aussi longtemps que le chômeur est souscrit en tant que demandeur d’emploi au Pôle Emploi, il pourra toujours jouir du remboursement des frais de soins de maladie et de maternité, en une période indéterminée.

L’assurance maladie du chômeur non indemnisé

Le chômeur à la recherche d’emploi porté dans le registre du Pôle Emploi, qui ne jouit d’aucune indemnité chômage, reçoit malgré tout des indemnités journalières dans le cas d’une maladie ou d’une maternité. Ce dernier bénéfice également des prestations des assurances maladie et de maternité sans oublier le remboursement des frais de soins dans le cas d’une maladie ou d’une maternité. Il faut cependant noter que le chômeur ne jouit de ces avantages sociaux que durant l’année suivant la fin du contrat de travail. Ce système n’avise que les demandeurs d’emploi qui ont par exemple remis leur démission.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL