Accueil du site > Sante > Soins sante > Santé au quotidien > Comment remédier au hoquet ?

Comment remédier au hoquet ?

Le hoquet est une contraction spasmodique et involontaire du diaphragme, un muscle inspiratoire placé entre le thorax et l’abdomen. Voici quelques conseils importants afin de remédier au hoquet.

Les facteurs qui causent le hoquet

Le hoquet est souvent énervant lorsqu’il survient brusquement. On distingue trois types de hoquet : le persistant qui revient souvent et qui dure plus de 48 heures. Le réfractaire qui dure plusieurs mois ou plusieurs années, et enfin le hoquet bénin. Ce hoquet bénin est le plus fréquent, mais il touche surtout les hommes que les femmes. Il dure de quelques secondes à quelques minutes et peut se répéter plusieurs fois dans la journée.

Le hoquet est fréquemment causé par un repas trop copieux ou absorbé trop rapidement. Parfois, il résulte de l’ingestion de boissons gazeuses ou de l’ingestion d’air pendant les repas, de l’absorption d’alcool... Mais, le hoquet peut aussi arriver après le fait de changer subitement quelque chose dans la nourriture. Par exemple, un plat très chaud et eau froide. La distension gastrique suscitée par ces actions stimulerait les nerfs de l’estomac qui se rendent au centre du hoquet ou irriterait le diaphragme.

Mais certaines personnes peuvent avoir un hoquet bénin si elles fument plus d’un paquet de cigarettes par jour, ou si elles sont soumises à un très grand stress. Parfois, on est convaincu que les crises prolongées ou récidivantes du hoquet sont provoquées par certains médicaments, l’insuffisance rénale, l’alcoolisme, les opérations chirurgicales sur l’abdomen, les affections abdominales, ou aussi la pneumonie.

Astuces pour remédier au hoquet

Pour remédier au hoquet, le CO2 ou dioxyde de carbone pourrait nous venir en aide. Donc, il faut augmenter le dioxyde de carbone dans le sang et dans les poumons pour réduire le hoquet. Dans ce cas, il n’est pas question de respirer rapidement, mais au contraire, faites de grandes inspirations retenues. Retenez votre souffle le plus longtemps possible et expirez plus lentement. Respirez dans un sac brun, comme si vous faisiez de l’hyperventilation, et expirez une dizaine de fois, très profondément.

Mais vous pouvez également en remédier en comprimant le diaphragme. Pour ce faire, remontez vos jambes sur votre ventre et penchez-vous vers l’avant en boule. Placez un sac de glace sur votre diaphragme en bas de la cage thoracique. Enfin, nous vous conseillons de stimuler le palais, car il agit sur le centre du hoquet. Ainsi, buvez un verre d’eau froide, la tête à l’envers, puis prenez de l’eau dans votre bouche et bouchez-vous les oreilles en avalant doucement l’eau petit à petit. Tirez sur votre langue jusqu’à ce que le hoquet cesse.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL