Accueil du site > Sante > Prévention et traitement > Comment savoir si vous êtes intolérant au gluten ?

Comment savoir si vous êtes intolérant au gluten ?

L’intolérance au gluten ou maladie cœliaque est de plus en plus fréquente. Cette protéine présente dans certaines céréales peut provoquer des problèmes digestifs et respiratoires ou des coups de blues. Comment savoir si vous êtes intolérant ? Découvrez les symptômes !

Des causes inconnues

Bien que la maladie cœliaque soit plus rare que l’intolérance au lactose, elle devient de plus en plus fréquente. Les causes sont inconnues, mais il est possible de reconnaître les symptômes. Très utilisé dans la fabrication de pain, de gâteaux et dans les céréales, le gluten est une protéine qui peut provoquer différentes réactions, comme les allergies, l’intolérance et l’hypersensibilité. Une personne sur 100 est intolérante au gluten en Europe et aux États-Unis. Les médecins constatent que la muqueuse intestinale réagit mal face à l’absorption de gluten en provoquant une réaction inflammatoire. Si la personne ne suit aucun traitement, il peut y avoir une destruction complète des villosités intestinales, entraînant l’anémie, des troubles de l’humeur, l’ostéoporose ou la fatigue.

Les symptômes

L’intolérance au gluten peut apparaître chez les nourrissons lors de la diversification alimentaire. Il peut entraîner une diarrhée chronique, une anorexie, un ballonnement abdominal ou des vomissements. Mais cette intolérance peut également se manifester à l’âge adulte. Par contre, il existe des tests sanguins à réaliser pour rechercher des anticorps IgA transglutaminases. Il est également possible de faire des dépistages, surtout dans la famille d’une personne présentant déjà une maladie cœliaque. Le risque est plus élevé chez les enfants d’une personne atteinte d’intolérance, les personnes présentant un diabète insulinodépendant et les enfants trisomiques. Le médecin peut prescrire des tests de perméabilité intestinale.

Les traitements

Pour éviter toutes complications, il est important de rayer tous les produits comportant du gluten de l’alimentation. La personne doit donc suivre un régime très strict. Il faut éliminer le blé, l’orge, le seigle. Il ne faut pas consommer de pizza, de quiche, de pâtes, de gâteaux, de pain, de farine blanche, de chapelure, de farine de froment ni de la bière. Par contre, il est possible de les remplacer par le riz, les pommes de terre, le lait, les viandes, les amandes, les fruits, les légumes ou les œufs. Un petit conseil, il faut toujours vérifier les produits avec un logo sans gluten. Au bout de deux ans, le médecin peut réintroduire des aliments à base de gluten à condition de refaire une biopsie intestinale pour voir s’il n’existe aucune lésion au niveau des muqueuses.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL