Accueil du site > Sante > Sexualité > Contraception > Ella One, une meilleure protection contre une grossesse non (...)

Ella One, une meilleure protection contre une grossesse non désirée

La pilule du surlendemain Ella One est disponible en France depuis le début du mois d’octobre, une contraception d’urgence qui reste encore inaccessible pour plusieurs femmes.

Ella One : pour qui et pourquoi

Après Norlevo, la pilule du lendemain, Ella One est désormais mise en vente. Ella One est une pilule du surlendemain pouvant agir dans les cinq jours après une relation sexuelle sans protection, rajoutant ainsi deux jour de plus par rapport à Norlevo. Elle évite la grossesse non désirée et protège dans 98,5% des cas. Ella One est le résultat de l’exploitation d’une molécule appelée ulipristal acétate qui permet d ’empêcher l’ovulation. Elle n’est cependant pas un médicament provoquant l’avortement mais agit avant la fécondation. Généralement, elle n’engendre aucun effet secondaire et présenterait même moins de risque que les pilules habituelles.

Un seul comprimé de Ella One suffit pour éviter une grossesse non désirée et la prise peut se faire jusqu’à cinq jours après le rapport sexuel avec toujours autant d’efficacité. Un moyen de plus pour éviter l’interruption volontaire de grossesse. Ella One est mise en vente par le laboratoire HRA Pharma. Sa prise est conseillée lorsqu’il y a des doutes sur une éventuelle grossesse après un rapport sexuel non protégé ou mal protégé. Ella One renforcera également les effets des différentes pilules du lendemain. Comme toutes les pilules cependant, elle ne contribue en rien à la protection des MST ou maladies sexuellement transmissibles.

Ella One, encore inaccessible pour de nombreuses femmes

Ella One est certes très efficace mais sa consommation reste encore limitée car elle doit être prescrite par un médecin. Cette mesure a été prise malgré les efforts de la HRA Pharma à convaincre le ministère de la santé pour une autorisation de la vente libre de Ella One. Cependant la maison affirme sa volonté de se battre pour l’obtention de cette autorisation comme elle l’a d’ailleurs déjà fait pour Norlevo car une contraception doit être à la portée de toutes les femmes et à n’importe quel moment.

Par ailleurs, le plus gros soucis de Ella One c’est aussi son prix largement plus élevé que celui de Norlevo. Elle coûte 30 euros alors que son achat n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale.Toutefois, les démarches allant dans ce sens sont déjà entreprises pour permettre à plus de femmes de mieux se protéger. Notamment quand on estime les besoins de ces contraceptions d’urgence à 25 millions chaque année.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL