Accueil du site > Sante > Assurance maladie, droits et démarches > Expatriation et assurance maladie

Expatriation et assurance maladie

Dans le domaine professionnel, tout est régi par les lois et les droits. Si une personne désire s’expatrier, il le peut tout naturellement. Mais s’en suivent bien évidemment certaines règles. Ainsi, pour une personne expatriée qui souhaite définir ses droits à souscrire à une assurance maladie.

L’expatrié et la protection sociale

Pour établir ses droits à la protection sociale dans le cadre d’une expatriation, il est essentiel de déterminer en premier lieu son statut. Cela consiste notamment à définir, en fonction de l’origine de la société dans lequel on est employé et de la durée du séjour dans le pays étranger, si on est tout simplement en détachement ou si on séjourne plus exactement en qualité d’expatrié. En fait, un détaché est une personne qui est expédiée dans un pays étranger pour une durée limitée, ce qui signifie qu’elle conserve tous les avantages offerts par son pays d’origine. En revanche, une personne expatriée habite à l’étranger pour une durée non définie de plus d’un an et travaille pour une société qui cotise dans le cadre des régimes sociaux du pays étranger.

L’assurance maladie de l’expatrié

Dans le cas où on est de nationalité française et qu’on détient un statut de détaché, on est dans l’obligation de poursuivre les cotisations françaises. Ainsi, on a toujours le droit, de la même façon que si l’on restait en France, d’être remboursé en ce qui concerne les frais médicaux, pharmaceutiques et hospitaliers. Il faut toutefois souligner que ces frais seront payés, en prenant comme point de référence le tarif de convention de la sécurité sociale en France. En d’autres termes, si par exemple on habite dans un pays étranger tel que les États-Unis où les frais médicaux reviennent plutôt assez chers, le remboursement reposera sur les pourcentages appliqués en France. Il est alors recommandé, si on est sujet à une telle expatriation, de s’adhérer à une assurance santé pour expatrié en plus. En revanche, si on est expatrié dans un pays de l’Europe même, il est conseillé de se pourvoir d’une carte européenne d’assurance santé avant de se rendre dans le pays d’accueil. Une carte de ce genre est valide pour douze mois et autorise son possesseur a avoir accès à l’assurance santé.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL