Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > Gazouillis aux babillages

Gazouillis aux babillages

Les cris du bébé sont fonctions de ses besoins. De la rage au plaisir en passant par la faim, la douleur ou encore la crainte, tout ce qui sort de sa petite bouche a une signification particulière et que les adultes tentent vainement d’interpréter à leurs manières. Naturellement et dès sa naissance, le bébé a sa propre manière de s’exprimer et ce langage, même inconnu des personnes adultes a droit à la réponse qu’il mérite de la part de son entourage. Pour les pleurs qu’il fait par exemple, la maman lui réplique par une chansonnette pour le calmer et l’endormir.

Langage universel du bébé de 3 à 12 mois

A partir du troisième mois, c’est-à-dire au moment où le bébé va tenir sa tête bien droite, il commencera à prononcer ce qu’on appelle les premiers gazouillis et babillages. Ainsi, au fil des temps, les sons entendus qui sortent de sa bouche comme « aheu » vont devenir rapidement des “areu” tout comme les “ba” vont se transformer en plus complexe “bra”. A partir du cinquième mois, le petit orateur en apprentissage est prêt à entamer à de véritables conversations qu’il soit seul ou en présence de ses parents. Cette étape primordiale montre le chemin qui mène vers le vrai langage qu’est ce bel instrument utilisé dans la société. Quand vient le sixième mois, le petit orateur en herbe a une réelle sensation de converser. C’est une sorte d’échanges où le principe de recevoir et de donner est de mise. Pour montrer cet enthousiasme de parler, le bébé ne trouve qu’un seul moyen pour s’exprimer, le mimétisme. Par ailleurs, dans le cas où les parents s’absentent momentanément, le bébé a comme solution de rechange le substitut affectif qu’est son doudou avec qui il peut parler des heures et des heures.

Gazouillis et babillages

En commençant par de simples gazouillis, le langage du bébé va s’améliorer pour devenir des gazouillis plus structurés. Ainsi, les tonalités sont en fonction de ce que veut exprimer le concerné. Le gazouillis qui signifie en gros phonétique et affection est en fait un état de satisfaction par l’acquisition des tas de phonèmes dont en premier les voyelles a, e et ou vers les 8 semaines. Une grande complicité conversationnelle entre mère-enfant marquera le passage du 12 à la 16ème semaine de l’enfant. La variation des voix de l’enfant vient au 4ème mois et s’intéresse davantage aux différentes intonations un mois après et ce jusqu’à sa 28ème semaine. Les gazouillis des nourrissons sont classés langage international. Le babillage bébé qui dépend de sa langue maternelle prendra le relais par la suite. L’étape du babil qui annoncera incessamment la venue des premiers sons syllabiques et mémorables comme les "Pa-pa" et "Ma-ma" qui combleront de joie les parents du bébé.

Les sons syllabiques

Les sons syllabiques qui viennent vers le sixième mois sont très différents des gazouillis. C’est la technique de la maîtrise progressive des mouvements fins de la langue et des lèvres. Ils s’acquièrent avec beaucoup de répétition avec en sus des syllabes doublées par l’enfant comme baba, dada ou encore caca. C’est de cette façon qu’est né le premier mot qui sonne comme papa, qui en principe est significatif aux parents et entourage en le rattachant à un objet.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL