Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > Intolérance au gluten chez les bébés

Intolérance au gluten chez les bébés

L’intolérance au gluten ou maladie coeliaque est une infection chronique de l’intestin causée par la consommation d’aliments qui contiennent du gluten. Le gluten est une forme de protéine qu’on trouve souvent dans les céréales : blé, orge, seigle, avoine, épeautre… Pour les sujets qui présentent une intolérance au gluten, celui-ci déclenche une réaction en contact avec l’intestin grêle qui détruit les parois de celui-ci. L’intestin n’assure plus son rôle d’absorption et les nutriments contenus dans les aliments sont tous de suite évacués par voie naturelle.

Intolérance au gluten : une autre forme d’allergie

La maladie coeliaque n’est pas vraiment une intolérance alimentaire, mais une forme d’allergie au gluten. C’est une réaction immunitaire qui attaque la paroi de l’intestin grêle. On parle donc de maladie auto-immune causée par l’ingestion de gluten. L’intolérance au gluten peut concerner aussi bien les bébés que les adultes. Nombreuses sont les causes qui peuvent accroitre le développement de cette maladie : l’absence d’allaitement maternel, l’introduction précoce de céréales et la prédisposition génétique. Ainsi, il est recommandé de privilégier les aliments riches en gluten vers le 5e mois du bébé. Son introduction avant et après cet âge peut accroitre le risque du développement de la maladie.

Les causes exactes sont actuellement inconnues, mais l’intolérance au gluten est héréditaire (présence des gènes HLA DQ2 et DQ8). Chez les bébés, la période de diversification alimentaire est cruciale et il faut être vigilant lors de l’introduction de céréales, comme les farines 2e âge qui contiennent du gluten. Fréquemment, les premiers symptômes de cette intolérance au gluten se présentent après le 6e mois sous forme de digestifs chroniques (diarrhée chronique, ballonnements, flatulences, constipation paradoxale, selles molles et nauséabondes…). Mais également sous forme de nutritives chroniques (cassure de la courbe de poids, malnutrition, changements d’humeur et irritabilité, perte de l‘appétit (inappétence), anorexie, anémie, migraines, fatigue, ostéoporose, retard de croissance…

Intolérance au gluten : un régime spécial comme traitement

Lors du diagnostic de la maladie coeliaque chez un bébé, divers tests seront faits en laboratoire comme la biopsie, test de dosage de la vitamine A, des anticorps antigliadine et la malabsorption des graisses. Une fois que l’intolérance au gluten est formelle pour votre bébé, il est maintenant temps de la traiter par l’éviction du gluten de l’alimentation, car il faut que les parents sachent qu’il n’y a pas de traitement définitif et que les médicaments ne sont pas nécessaires. Un mauvais traitement peut amener à une malnutrition ou une anémie voir un retard de croissance. C’est un fait, le régime sans gluten peut faire disparaitre complètement les symptômes de l’intolérance au gluten et de prévenir les complications, ainsi que les symptômes cutanés comme la dermatite herpétiforme.

Faire une diète n’est pas si simple, mais il faut noter que seule l’exclusion du gluten dans l’alimentation du bébé peut faire disparaître la maladie après quelques années. Votre pédiatre fournira une liste détaillée des aliments que votre bébé peut ou non manger mais en général. Il est recommandé de privilégier les aliments frais : les fruits et les légumes, le riz, le quinoa, le millet, maïs, pommes de terre… Pour choisir les aliments adaptés à votre bébé, privilégiez les aliments avec la mention « sans gluten » ou rendez-vous dans un magasin diététique et biologique.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL