Jeanne Lanvin

Jeanne Lanvin est née le 1er janvier 1867 à Paris. Elle est l’aînée de 11 enfants dont le père est Bernard Constant Lanvin, un journaliste, et la mère Sophie Blanche. Même avec le soutien d’un ami proche de la famille Lanvin, Victor Hugo, elle vit dans une pauvreté misérable.

Jeanne Lanvin : sa biographie

Jeanne Lanvin travaille à 13 ans chez une styliste de mode où elle sera des livraisons de chapeaux. Pour économiser, elle avait l’habitude de courir après des omnibus, on lui en a attribué un surnom : « la petite omnibus ». Elle recevait 25 Frs comme salaire mensuel. Elle est attirée par les chapeaux dès sa jeunesse, à 16 ans, elle décide d’apprendre à en fabriquer, et elle le faisait merveilleusement bien. Elle devient apprentie modiste à 18 ans chez Félix où elle vivra dans une chambre d’employé de maison qu’elle transforme en petit atelier, car elle y confectionne des chapeaux destinés aux poupées. Elle les vende directement dans des magasins et tout de suite elle et ses œuvres sont appréciés.

Le parcours de Jeanne Lanvin s’enchaîne dès lors rapidement. En quittant Félix, elle travaille chez Cordeau et travaille à Barcelone, elle y gagne beaucoup d’argents. Les chapeaux étaient très tendance à cette époque et les modistes suivaient la vague. Quand Lanvin retourne à Paris, elle vit seule en louant deux chambres sous les toits. Puis quelques années plus tard dans la rue de Faubourg Saint Honoré qui sera le cœur de la Maison Lanvin. Jeanne rencontre son mari Emilio Di Pietro à l’hippodrome de Longchamp, mais ils divorcent après 7 années de mariages. Elle a eu une fille dans cette union : Marguerite, qui la transformera, car elle exprime ses talents dans la couture en l’habillant de jolies robes, les mamans s’intéressent vite à ses créations et en demandent aussi pour elles et leurs filles. Ainsi commença la haute couture pour Jeanne Lanvin.

Jeanne Lanvin : son merveilleux parcours

Lanvin Jeanne devient très vite une femme respectable avec une grande notoriété vers les années 1900. En 1925, elle a à son service plus de 800 ouvrières et chacune de ses collections mettra en valeur 300 modèles. Elle investit une partie de sa richesse dans la pierre, et achète un immeuble au Vésinet en s’offrant un plaisir personnel. Elle confie la décoration de son hôtel et de ses villas à Albert Armand Rateau, ainsi que des stands d’exposition d’arts décoratifs quelque temps plus tard.

Elle sort beaucoup de parfums de 1924 à 1925, dont Niv Nal, Irise, Le Sillon. Pour les 30 ans de sa fille Marguerite, elle crée le parfum Arpège en 1927 avec la complicité de Paul Vacha et d’André Fraysse. Ce parfum obtient du succès en peu de temps. Jeanne obtient une Légion d’honneur en 1926. Elle a aussi habillé des comédiennes dans l’univers du spectacle. Jeanne meurt en 1946 et sa fille qui s’est éloignée d’elle reprend la direction en 1958. La maison est toujours à son emplacement de ses débuts.




  • Coloration, soins des cheveux, astuces coiffure et photos de coupes de cheveux...

    COIFFURE
  • Découvrez les nouveaux parfums, les nouvelles tendances parfums. Quelle senteur vous séduira ? Parfum d’été, Parfum d’hiver, Parfum (...)

    PARFUMS
  • Soins du corps : Apprenez à prendre soin de vous, faite attention à votre corps. Des conseils pour se sentir bien et en (...)

    SOINS DU CORPS
  • Fière de votre corps mais pas assez, un dossier complet sur la chirurgie esthétique...

    ESTHETIQUE