Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé de la maman > L’accouchement à domicile

L’accouchement à domicile

Accoucher à domicile est un engagement nécessitant de la volonté. Le nombre de mères qui optent pour cette solution ne cesse d’augmenter. Avec ou sans sage femme, la loi impose que toute femme peut choisir un accouchement chez elle. Il est tout simplement recommandé de bien faire suivre la grossesse par un spécialiste. Malgré que l’accouchement à domicile soit avantageux, il est aussi risqué.

Les bonnes raisons pour choisir l’accouchement à domicile

Plusieurs témoignages confirment la sécurité et l’intimité gagnées lors de cet accouchement. Dans le monde, 90 % des naissances sont concernées. Des parents optent pour cette solution lorsqu’ils souhaitent être entourés par des personnes aimées, dans leur monde familier et s’éloigner du milieu médical. L’harmonie règne dans leur propre univers avec tous les besoins. En plus, chez soi, c’est un accouchement sans péridurale. La maman est libre de faire tout ce qu’elle veut chez elle et les sages femmes qui assistent à cet accouchement à domicile ou (AAD) respecte les souhaits de la maman.

C’est aussi une meilleure solution, car l’état physiologique et psychologique de la maman est bien suivi. En plus, la confiance est bien établie entre la sage-femme et la maman, car elles prennent le temps pour se connaitre. Une autre raison pour laquelle il est conseillé d’accoucher chez soi. Lors de l’accouchement, la maman se place là où elle se sent plus à l’aise, contrairement dans les hôpitaux. C’est plus rassurant pour le bébé et la maman, car la sage –femme assure toutes les préparations, elle surveille la dilatation, l’expulsion et la délivrance, elle écoute le cœur du bébé avant tout. Cela fait qu’elle est concentrée sur cet accouchement au lieu de penser à d’autres patients.

Les risques de l’accouchement à domicile

Comme tous les accouchements, il y a toujours des risques. Cet accouchement à domicile dit classique nécessite dès fois une césarienne qui peut donner suite à une hémorragie. Cela peut être l’origine des troubles de la mère et du bébé. Si problème ces surviennent il faut faire recours à des spécialistes, mais avant tout à une société d’ambulance qui amènera la mère directement dans une maternité. Au cas où des complications se présenteraient comme une souffrance en hypertension ou de diabètes gestationnels ou autres, l’accouchement se terminerait toujours à l’hôpital. La sage femme ne peut pas réaliser des actes médicaux. Si on demande donc l’avis du docteur, cet accouchement à domicile est déconseillé ! De toute façon, l’équipement nécessaire pour tous les soins se trouve toujours à la maternité.

Malgré tout, les parents et le bébé méritent de vivre dans l’harmonie. Que ce soit l’accouchement à domicile ou à l’hôpital, il faut assurer les préparatifs. Sauf que pour l’AAD, il faut que ce soit une grossesse normale. Les parents et la sage-femme ont intérêt d’apprendre à se connaitre avant l’accouchement et d’avoir confiance l’une pour l’autre. Ils devront aussi adopter une grande capacité de contrôle. Bref, il faut faire le bon choix, car la liberté s’offre à tous les parents surtout les mamans.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL