Accueil du site > Sante > Tabagisme et santé > L’inhaleur, principe et utilisation

L’inhaleur, principe et utilisation

Pour arrêter de fumer, il existe plusieurs façons pour chaque fumeur pour y arriver. Il est toujours conseillé de faire appel à des substituts de nicotine pour aider pendant cet arrêt. Parmi ceux-ci est l’inhaleur.

L’inhaleur

Parmi les substituts du tabac, l’inhaleur est en fait un médicament, mais il ressemble à un fume-cigarette. Sous forme d’embout en plastique, l’inhaleur est blanc, avec à l’intérieur est introduite une petite cartouche avec un tampon poreux, contenant de la nicotine et un peu de menthol. Quand on inspire dans l’inhaleur, l’air se remplit de microgouttelettes chargées de nicotine et ces microgouttelettes se posent sur la muqueuse buccale. Tenant une fausse cigarette, l’avantage de l’inhaleur c’est que son fonctionnement peut combler le geste du fumeur ayant l’habitude d’allumer et de fumer. Il le manipule et le porte à la bouche, et même il peut le tenir comme une cigarette, du fait que l’habitue de faire ce geste leur manque surtout.

L’inhaleur permet donc de lutter contre la dépendance physique, notamment le manque de nicotine, et pareillement dans les gestes habituels pour fumer. On peut dire qu’il s’agit d’une manière douce d’arrêter de fumer. Et il semble que l’inhaleur soit délivrer sans ordonnance. Alors, il suffit d’aspirer une bouffée par la bouche dans les moments où arrive une importante envie de cigarette.

Principes de l’inhaleur

Le principe de l’inhaleur ressemble à celui d’une cigarette électronique, mais seulement il est moins coûteux et plus pratique dans son utilisation. Par ailleurs, il existe un coffret très pratique avec trois couleurs d’embouts afin de varier les plaisirs, tels que blanc, turquoise, noir... À noter que ce type de traitement est interdit pour les moins de 15 ans et également déconseiller de dépasser les 12 cartouches par jour. La durée de vie d’une cartouche est très variable, et dépend de son utilisation.

D’après certaines personnes, il est démontré que l’inhaleur est efficace surtout s’il est utilisé en complément du patch notamment. Les effets secondaires ne sont pas importants, dont parfois une toux, une rhinite, ou une irritation buccale et de la gorge peuvent y arriver. Mais l’on doit bien respecter les conseils d’utilisation. L’inconvénient de l’inhaleur c’est que le geste de fumeur est toujours présent, sans avoir un nouveau gestuel dans la société. Dans ce cas, l’ex-fumeur doit être fort psychologiquement pour pouvoir affronter tous risques.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL