Accueil du site > Sante > Therapies > L’ostéopathie chez les nourrissons

L’ostéopathie chez les nourrissons

Quelle plus grande joie un bébé récemment né ! Et pourtant lorsque le bout de chou est malade, le temps des galères commence. Pas de panique, car ce ne sont pas les solutions qui manquent. Aussi, faudra-t-il noter que plusieurs symptômes chez le nourrisson requièrent une consultation chez un ostéopathe.

Quel est le domaine d’intervention de l’ostéopathie chez les nourrissons ?

Suite à leur naissance, il arrive que certains nouveau-nés aient des tensions. Cela peut notamment se remarquer lorsque le bébé est très agité, qu’il pleure énormément ou qu’il n’arrive pas à téter et tourne toujours la tête du même côté. L’ostéopathie offre alors de l’apaisement et de la sérénité au bébé. Lorsqu’on recourt à l’ostéopathie, c’est tout particulièrement quand le bébé a subi des lésions à sa naissance. Étant même très légères, ces dernières peuvent entraîner des problèmes chez le petit bébé. Les symptômes cités ci-dessus se manifestent alors et à cause de ceux-ci, il se peut que le bébé se sente mal et ne s’épanouisse pas comme il se le doit. Par des gestes délicats de l’ostéopathe, le bébé est apaisé et détendu. Un traitement d’ordre ostéopathique peut offrir au nourrisson de la confiance et de la consolation. Une séance de traitement permet notamment au nourrisson de s’habituer au nouvel environnement qui l’entoure.

Comment travaille généralement l’ostéopathe ?

En général, l’ostéopathe travaille sur la mobilité du nourrisson. Dans la majorité des cas, les parents insistent pour assister aux séances. Ce n’est pas grave, car de cette manière, l’ostéopathe pourra donner des conseils utiles qui permettront au bout de chou d’aller mieux. L’ostéopathe travaille donc sur les positions de couchage, sur les diverses activités susceptibles d’aider le nourrisson. En gros, le travail de l’ostéopathe se résume à une approche manuelle. Le praticien apprend en premier lieu à connaître le nourrisson tandis que de son côté, le nourrisson apprend à accepter les mains du praticien. En fait, il s’agit avant tout d’un échange entre le médecin et le bébé. Le médecin pratique alors des gestes très délicats, sans jamais forcer le bébé. Pour ne pas trop épuiser le nourrisson, l’ostéopathe procède à des séances ne dépassent pas une heure.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL