Accueil du site > Sante > Sexualité > Contraception > La contraception chez les adolescents

La contraception chez les adolescents

Certes, discuter de la sexualité à leurs enfants est quelquefois considéré comme un sujet tabou pour certains parents. Mais en parler avec les adolescents est essentiel, voire indispensable, pour les conscientiser déjà des risques auxquels ils s’exposent avec une relation sexuelle non protégée.

La méthode de contraception pour les adolescentes

Dès qu’une adolescente commence à fréquenter un garçon ou entame une relation amoureuse, il faut aborder le sujet de la sexualité et de la contraception. On distingue aujourd’hui plusieurs méthodes contragestives, mais elles ne sont pas toutes préconisées pour les jeunes adolescentes. En effet, outre l’expérience des sentiments amoureux, la jeune fille part également à la découverte de son corps qu’elle connaît mal. À une jeune adolescente, on propose des formules de contraception simples et faciles à mettre en pratique. Parmi les nombreuses méthodes contraceptives proposées actuellement sur le marché, les procédés dits barrières et la technique de contraception hormonale sont recommandés par les gynécologues. La jeune fille peut donc choisir entre :

- le préservatif féminin : un fourreau mince, souple et imperméable au sang et aux sécrétions péniennes et muni d’un anneau à chaque bout. C’est un préservatif classique adapté à la morphologie vaginale. On place l’extrémité fermée dans le vagin. Quant au bout ouvert, il recouvre la partie extérieure de l’organe sexuel féminin.
- la pilule : c’est un comprimé qui se prend quotidiennement par voie orale. Elle peut être combinée ou progestative, mais sa fonction demeure d’empêcher l’ovulation.

La méthode de contraception pour les adolescents

À la différence des filles, la sexualité des jeunes adolescents est moins compliquée que celles des adolescentes. En effet, qu’ils aient une vie sexuelle ne pose pas pour autant de problèmes. La contraception des jeunes hommes l’aide à ne pas s’exposer au risque de grossesse non désirée. Mais elle s’assimile également à leur protection contre les maladies vénériennes. C’est pourquoi le jeune adolescent doit avoir toujours sur lui un préservatif. Plus connu sous l’appellation de condom ou de capote anglaise, le préservatif masculin est un étui en latex souple et imperméable. Imperméable, il empêche l’émission du spermatozoïde vers le canal vaginal et vers le col de l’utérus et donc la grossesse en cas d’ovulation.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL