Accueil du site > Sante > Sexualité > Contraception > La contraception et la grossesse

La contraception et la grossesse

Si la protection englobe les dispositifs destinés à protéger des maladies vénériennes et des infections sexuelles transmissibles par le sang, la contraception touche directement la grossesse. En effet, elle désigne tous les procédés utilisés pour éviter de tomber enceintes. Disponible sous différentes formes cette méthode a traversé des centaines de générations… Pourquoi ?

Contraception : la grossesse précoce et non désirée

En effet, le fait de vouloir empêcher la grossesse est une pratique qui date de l’antiquité. Depuis, presque tous en allant des femmes mésopotamiennes aux gynécologues en passant par les soldats égyptiens et Thomas Malthus… ont eu recours à toutes formes de croyances et de pratiques avant d’aboutir aux méthodes de contraception actuelles. Tout ça pour éviter la grossesse ! À vrai dire, la grossesse ne constitue pas réellement un véritable problème lorsqu’elle est désirée. Parce que certaines femmes et certains couples préfèrent tout planifier, il estime qu’il y a un temps pour avoir un enfant et un temps pour arrêter de concevoir. La contraception, dans ce sens, a pour première fonction d’éviter à une femme ou à un couple de s’exposer au risque d’une grossesse non désirée. En pourtant, sans protection, il peut arriver de tomber enceinte sans que cela n’ait été prévu ni même voulu par les deux partenaires.

La grossesse non désirée concerne également et assez souvent les jeunes adolescentes. En effet, il est évident que faire l’amour sans protection revient déjà à courir le risque de tomber enceinte trop jeune. Or, les solutions souvent proposées dans ces cas relèvent d’un pur égoïsme. Sans la contraception, il suffit de peu pour chambouler tous les projets d’avenir autant pour la future mère que pour le futur père.

Contraception : la réduction du risque de surpopulation

La contraception a une autre fonctionnalité, celle de réduire la menace de la surpopulation. Pour cela, la politique de contrôle de la naissance a été lancée par Thomas Malthus au 19e siècle. Ce dernier ayant prouvé que le taux de naissance était parvenu à excéder le taux de subsistance, plusieurs nations ont mis en œuvre la politique de réduction de la natalité. La limitation de la naissance suppose directement la limitation du taux de fécondité et passe de façon incontournable par la contraception. Parmi les méthodes contraignantes qui obligeaient les femmes à avorter et à se stériliser involontairement, la contraception qui est un moyen permettant d’éviter la grossesse s’avère également être la solution la plus simple pour diminuer le risque de surpopulation.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL