Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > La diarrhée chez le nourrisson

La diarrhée chez le nourrisson

La diarrhée n’est pas rare chez le nourrisson. Elle touche un grand nombre d’enfants surtout durant l’hiver. Cette maladie se traduit par des selles fréquentes et très liquides, ce qui peut entrainer une déshydratation de l’enfant. Des fois, la diarrhée inclut une indigestion ou encore d’éventuels vomissements. Dans certains cas, elle s’accompagne d’une douleur abdominale et d’une augmentation anormale de la température. Habituellement, elle ne dure que pour quelques jours, mais elle peut aussi présenter des complications ce qui peut nécessiter une hospitalisation de l’enfant.

La diarrhée chez le nourrisson : les gestes à faire

Face à la diarrhée, on doit préalablement consulter un médecin pour ne pas agir n’importe comment. La diarrhée entraine une grande perte d’eau pour l’enfant surtout s’il évacue des selles liquides assez fréquemment. Ilfaur donc réhydrater régulièrement l’enfant, par la SRO ou Solution de Ré-hydratation orale est idéale (disponible en pharmacie). Il est également important de contrôler le poids du bébé. S’il y a moyen, il faut peser l’enfant dès l’apparition de la diarrhée. Si jamais, le poids baisse de 5 à 10%, c’est grave, donc il est vital d’appeler ou de consulter un médecin.

Chez les nourrissons, on peut alterner le lait de sa maman ou les laits matérialisés avec la SRO. Mais il ne faut jamais donner à votre enfant de moins de 6 mois, de l’eau pure, du soda ou du coca, ni des jus de carottes. Normalement, après 4 à 6 heures de l’apparition des crises de la diarrhée (évacuation des selles liquides) ou les vomissements, l’enfant doit retrouver son appétit. Pourtant, s’il ne veut pas manger il ne faut pas le forcer. Si le bébé souffrant de la diarrhée a déjà plus de 6 mois, il faut favoriser dans sa nourriture le riz, les carottes, les pommes et le pain blanc.

La diarrhée chez le nourrisson : les traitements thérapeutiques

Les médecins prescrivent souvent des médicaments antisécrétoires pour apaiser la diarrhée. Si l’enfant a de la fièvre, on peut lui administrer un médicament antipyrétique. Mais il est important également d’éviter les risques de déshydratation de l’enfant, c’est pour cela que la SRO est essentielle, voire obligatoire. Car sachez que cette déshydratation peut entrainer de graves problèmes au niveau de sa santé. On ne souhaite pas le pire, mais la déshydratation chez le nourrisson peut entrainer la mort au cas où une réhydratation n’aurait pas lieu à temps. Cette déshydratation peut s’extérioriser par une bouche sèche, une perte de poids, une absence de larme quand bébé pleure, des yeux cernés. Elle peut aussi entrainer chez l’enfant un signe de fatigue, de désorientation ou d’engourdissement.

Le manque d’eau chez l’enfant est très dangereux, la consommation d’eau est vitale surtout pendant la diarrhée où la perte d’eau peut être considérable. Si le nourrisson est strictement déshydraté, une hospitalisation sera la meilleure solution. Le séjour à l’hôpital peut durer de 3 à 4 jours, pendant lequel, l’enfant pourra se soumettre à une perfusion s’il ne veut pas ou n’est pas en état de pouvoir boire une SRO.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL