Accueil du site > Sante > Soins sante > Santé chez les femmes > La fracture du col du fémur

La fracture du col du fémur

Dans cet article, nous allons voir en détail ce que l’on entend par une fracture du col du fémur avec quelques conseils nécessaires.

Qu’est-ce que la fracture du col du fémur ?

Le col du fémur désigne le haut de l’os de la cuisse où s’articulent le tibia et le péroné du genou, ainsi que le bassin. D’abord, le col du fémur semble être la partie la plus fragile de cet os. Ensuite, l’os se fragilise avec l’âge au cours du vieillissement en raison de l’ostéoporose. Lorsque cet os est brisé suite à un traumatisme, le col du fémur se fracture. Cette fracture est plus fréquente chez les femmes et les personnes âgées notamment vers la soixantaine. C’est ce que l’on appelle aussi fracture de la hanche, fracture fémorale ou fracture de l’extrémité supérieure du fémur. Elle touche plusieurs personnes tous les ans en France. Il peut s’y produire chez les personnes jeunes en cas d’accident traumatique sévère.

Les conséquences de la fracture du col du fémur sont souvent très graves, comme une perte d’autonomie, un fort besoin de rééducation, des troubles de mobilité, etc. Les causes de cette fracture sont diverses. Elle survient en général suite à traumatisme, ou le plus souvent après une simple chute de sa propre hauteur. Et à cause de l’ostéoporose survenant après la ménopause, l’os peut se casser facilement du fait qu’ils deviennent fragiles et ne sont plus vraiment capables à fixer le calcium. Ainsi, ils se brisent au moindre coup.

Comment faire face à la fracture du col du fémur ?

Une fracture du col du fémur se manifeste premièrement par une douleur très intense dans le haut de la cuisse et dans la région du bassin. Ce qui empêchera la victime de marcher, et parfois, la jambe est déformé au niveau du bassin. Pour mieux diagnostiquer la fracture, le médecin pourra faire une radiographie afin de mieux déterminer la localisation précise de la fracture.

On peut prévenir la fracture du col de fémur. L’unique moyen de prévention consiste à surveiller les risques d’ostéoporose. Cependant, les personnes âgées doivent être plus attentives aux symptômes ou signes de cette fracture. Par exemple, on doit consulter un médecin si on constate une diminution de la taille de plus de 3 cm. Aussi, demander à pratiquer un examen d’ostéodensitométrie, qui permet de vérifier la solidité des os, pour mieux prévenir la fracture du col du fémur.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL