La listériose

Pendant la période de grossesse, la femme est très exposée à différente sorte de maladies et d’infections. Due à la bactérie Listeria monocytogènes, les êtres humains peuvent contracter la listériose par les produits alimentaires à base de laits et de viandes crus, les fruits, les légumes ou encore de fruits de mer. La listériose est l’une de ces maladies qu’on retrouve un peu partout même dans les aliments, mais aussi dans l’eau, le sol et les excréments. Ainsi, il faut faire très attention sur l’alimentation, car la listériose peut avoir des conséquences graves sur le fœtus et sur la mère elle-même.

La listériose : les sujets immunodéprimés

Très présent dans notre alimentation, on trouve surtout la listériose chez les personnes dont le système immunitaire est déficitaire comme les nouveau-nés et les femmes enceintes, les sujets immunodéprimés et aussi les personnes âgées. Chez les personnes dont le système immunitaire fonctionne normalement, la contamination se passe souvent inaperçue, mais les symptômes se traduisent par la rhino-pharyngite accompagnée d’une fièvre. Chez les sujets adultes et enfants, les symptômes précédents s’accompagnent des troubles nerveux sous forme de raideur de la nuque, de convulsion, de paralysie faciale, voire le coma. Des cas d’arthrites, de péritonites ou d’endocardites ont été aussi recensés. L’encéphalite et la méningite sont par contre plus constatées chez les personnes vulnérables atteintes de la maladie.

Chez la femme enceinte, la listériose évolue en toute discrétion sans de vrais symptômes apparents sauf un état de grippe passagère ou de petite fièvre et plus rarement de méningites. Mais derrière cette évolution insidieuse et bénigne, la Listéria peut avoir des conséquences graves pour le bébé ou le fœtus. En effet, la maladie peut entraîner la septicémie du fœtus (cause un décès in utero) ou dans les quatre jours suivant la naissance, un accouchement prématuré, une forme méningée après quelques semaines de vie et une infection sévère chez le bébé. C’est pour cette raison qu’une femme enceinte nécessite une surveillance étroite pour toute fièvre supérieure à 38 °C.

La listériose : les précautions à prendre

Chez la femme enceinte, la maladie peut passer inaperçue sans qu’elle et son entourage ne se rendent compte de rien à part la petite fièvre. Ainsi, il est important de prendre des précautions pour éviter la listériose. La première recommandation est de suivre une bonne hygiène alimentaire. Tout d’abord, la future maman ne doit pas consommer d’aliment et produit cru à base de lait. Pour les fromages, il est préférable d’enlever la croûte, car certains fromages sont déconseillés. La consommation de produits de charcuterie surgelée ou en coupe (pâté, mortadelle, salami, foie gras, surimi, poissons fumés…) est déconseillée. Par contre, la charcuterie préemballée peut être consommée par la femme enceinte. Pour les aliments d’origine animale, il est conseillé de bien cuire de même que les légumes crus, à laver méticuleusement.

Et pour compléter le tout, respectez les règles d’hygiène de base pour l’alimentation : nettoyage des ustensiles de cuisine, se laver les mains, le réchauffage des restes alimentaires et d’emballer séparément les aliments pour la conservation. N’oubliez pas non plus de nettoyer et de désinfecter à l’eau de javel le réfrigérateur au moins une fois par mois.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL