Accueil du site > Mode Fashion > La mode au masculin > La mode homme hiver 2010-2011

La mode homme hiver 2010-2011

Pour l’hiver 2010-2011, les créateurs de vêtements de luxe ont une nouvelle fois donné le meilleur d’eux-même pour habiller l’homme. Allant des plus célèbres aux nouvelles têtes du monde de la mode, le choix en matière de nouvelle tendance s’avère plutôt vaste.

La mode homme hiver 2010-2011 des jeunes créateurs

Yohan Serfaty, est un jeune créateur. Il a choisi comme thème « Il faut se libérer de ses peurs » pour lancer sa cinquième collection. Ce fils d’avocat et élève en sciences politiques, exprime sa façon de voir l’homme à travers des œuvres élégantes. Il montre une certaine attirance pour le cuir. Il trouve à cette matière une certaine force, et une endurance lui conférant la noblesse d’un objet susceptible de traverser le temps en conservant son allure. Il lui associe du néoprène, le premier élastomère synthétique, proche du caoutchouc. Des vestes courtes, à haut col, ou longues, coupées, dans du cuir végétal ou des draps de laine, composent sa collection. Sous les manteaux, des masques sur plastrons amovibles font ressortir la silhouette de l’homme tout en gardant son élégance. Roland Mouret, fait ses premiers pas dans l’univers de la mode masculine. La femme a toujours été l’objet de ses créations, et ce, depuis une dizaine d’années. Il veut transmettre au monde sa vision de ce que souhaite l’homme. Il puise son inspiration dans son passé, à travers sa vie, au cours des années 80 à Paris, et à Londres en 90. Des vêtements simples mais élégants et luxueux sont présentés à travers sa première collection. Elle porte ses initiales mais inversées Mr. Les vêtements existent en deux versions : sculptée et contemporaine. Le film « Noir » de 1940 lui a suggéré les couleurs de ses créations. Des vestes et manteaux réalisés dans des sergés anglais, des chemises en cachemire d’Italie et de popeline de coton de Suisse enrichissent ses nouvelles pièces.

La mode homme hiver 2010-2011 des grands créateurs

Du coté des grandes maisons, Hermès s’offre une nouvelle tendance avec les créations de Véronique Nichanian. Elle propose un homme élégant dans un manteau droit de couleur kaki, ou bleu de presse, sur une chemise en soie ou cachemire de la même couleur. Elle nous offre une ligne variée : des canadiennes à cols amovibles, des parkas, des blousons à bords côtés, des costumes croisés ou à deux boutons, sur un jean ou un pantalon droit, étroits pour certains, avec des plis pour d’autres. La créatrice marie les différentes matières dans chaque pièce de la collection. Elle va de la moleskine au velours de coton, de la soie à la popeline de coton imprimée, un peu de vison ou d’agneau, de gomme ici et là. Tout un mélange qui permet une nouvelle fois de mettre en avant le chic et le luxe à l’origine de la notoriété de cette maison française. Hugo Boss quant à lui nous livre sa vision de l’homme pour l’hiver 2010-2011 en s’inspirant d’un film de 1974 « Of walking on ice » qui raconte l’histoire d’un personnage en route pour voir sa compagne malade. Une randonnée qui s’effectue à travers la forêt, de Munich, jusqu’à Paris. Des costumes simples et libres, en laine ou flanelle, entrent dans cette collection. Le paysage est représenté par les couleurs de l’automne : marron, gris, noir ; blanc, vert du loden. La longue route du voyageur se reflète dans chaque pièce, comme par exemple les tricots, et les vestes matelassées en gris, noir ou indigo, qui viennent représenter les montagnes. Arrivé à bon port, les couleurs se font plus claires et les tissus plus légers. Et la griffe de Hugo Boss se dessine le long des coutures et sur les lacets de chaussures pour se démarquer.

La mode homme hiver 2010-2011 des jeunes créateurs

Yohan Serfaty, est un jeune créateur. Il a choisi comme thème « Il faut se libérer de ses peurs » pour lancer sa cinquième collection. Ce fils d’avocat et élève en sciences politiques, exprime sa façon de voir l’homme à travers des œuvres élégantes. Il montre une certaine attirance pour le cuir. Il trouve à cette matière une certaine force, et une endurance lui conférant la noblesse d’un objet susceptible de traverser le temps en conservant son allure. Il lui associe du néoprène, le premier élastomère synthétique, proche du caoutchouc. Des vestes courtes, à haut col, ou longues, coupées, dans du cuir végétal ou des draps de laine, composent sa collection. Sous les manteaux, des masques sur plastrons amovibles font ressortir la silhouette de l’homme tout en gardant son élégance. Roland Mouret, fait ses premiers pas dans l’univers de la mode masculine. La femme a toujours été l’objet de ses créations, et ce, depuis une dizaine d’années. Il veut transmettre au monde sa vision de ce que souhaite l’homme. Il puise son inspiration dans son passé, à travers sa vie, au cours des années 80 à Paris, et à Londres en 90. Des vêtements simples mais élégants et luxueux sont présentés à travers sa première collection. Elle porte ses initiales mais inversées Mr. Les vêtements existent en deux versions : sculptée et contemporaine. Le film « Noir » de 1940 lui a suggéré les couleurs de ses créations. Des vestes et manteaux réalisés dans des sergés anglais, des chemises en cachemire d’Italie et de popeline de coton de Suisse enrichissent ses nouvelles pièces.

La mode homme hiver 2010-2011 des grands créateurs

Du coté des grandes maisons, Hermès s’offre une nouvelle tendance avec les créations de Véronique Nichanian. Elle propose un homme élégant dans un manteau droit de couleur kaki, ou bleu de presse, sur une chemise en soie ou cachemire de la même couleur. Elle nous offre une ligne variée : des canadiennes à cols amovibles, des parkas, des blousons à bords côtés, des costumes croisés ou à deux boutons, sur un jean ou un pantalon droit, étroits pour certains, avec des plis pour d’autres. La créatrice marie les différentes matières dans chaque pièce de la collection. Elle va de la moleskine au velours de coton, de la soie à la popeline de coton imprimée, un peu de vison ou d’agneau, de gomme ici et là. Tout un mélange qui permet une nouvelle fois de mettre en avant le chic et le luxe à l’origine de la notoriété de cette maison française. Hugo Boss quant à lui nous livre sa vision de l’homme pour l’hiver 2010-2011 en s’inspirant d’un film de 1974 « Of walking on ice » qui raconte l’histoire d’un personnage en route pour voir sa compagne malade. Une randonnée qui s’effectue à travers la forêt, de Munich, jusqu’à Paris. Des costumes simples et libres, en laine ou flanelle, entrent dans cette collection. Le paysage est représenté par les couleurs de l’automne : marron, gris, noir ; blanc, vert du loden. La longue route du voyageur se reflète dans chaque pièce, comme par exemple les tricots, et les vestes matelassées en gris, noir ou indigo, qui viennent représenter les montagnes. Arrivé à bon port, les couleurs se font plus claires et les tissus plus légers. Et la griffe de Hugo Boss se dessine le long des coutures et sur les lacets de chaussures pour se démarquer.




  • Soyez à la page des dernières nouveautés avec cette rubrique destinée aux défilés, aux salons et aux photos de défilés.

    EVèNEMENTS
  • Destinés à personnaliser votre look, les accessoires de mode seront choisis en fonction du style et de la personnalité de chaque (...)

    ACCESSOIRES
  • Vêtements et effets vestimentaires… Que vous soyez du style classique ou branché, soyez toujours « in » et « en vogue » quelle que soit la (...)

    VETEMENTS
  • N’achetez plus vos maillots de bain à la dernière minute ! En avant-première, anticipez déjà les modèles en vogue pour la prochaine saison (...)

    MAILLOTS