La plastie mammaire

La plastie mammaire est une technique chirurgicale qui consiste à remonter une poitrine en relâchement, associée généralement à la ptôse mammaire. En effet, les seins ont une tendance naturelle à perdre leur fermeté au fil du temps. Les seins deviennent affaissés et semblent vidés de leur contenu. Différents facteurs sont à l’origine de l’apparition de la ptôse mammaire. Le vieillissement provoque continuellement la perte de l’élasticité de la peau et rend le tissu conjonctif de soutien mou. Par ailleurs, la grossesse et l’allaitement favorisent le relâchement des seins. De plus, la prise ou la perte excessive de poids peuvent influencer la diminution de la corpulence des seins. Enfin, le relâchement pectoral peut être dû à des variations hormonales.

Chirurgie de plastie mammaire

La chirurgie de plastie mammaire se fait sous anesthésie générale. Elle nécessite une hospitalisation de 24 heures. Selon les complications qui peuvent se présenter, la plastie mammaire dure entre 1 et 4 heures. L’intervention est plus complexe, si le chirurgien a prévu de poser des implants.

L’opération de plastie mammaire concerne l’ablation de l’excédent de peau et le rehaussement de la glande mammaire. Ensuite, le chirurgien réalise le repositionnement de l’aréole et du mamelon descendu trop bas. À la fin de l’intervention chirurgicale, la pose de pansement modelant, muni de bandes élastiques en forme de soutien-gorge, est effectuée par le chirurgien. 3 techniques opératoires peuvent être utilisées pour traiter la ptôse mammaire, suivant l’ampleur des problèmes. La prise en charge des femmes à petite poitrine et ptôse mammaire mineure, peut se faire par la réalisation de la technique aréolaire avec une cicatrice ronde autour de l’aréole. Dans cette technique, l’incision est peu invasive et est accompagnée de petit effet de lifting.

La Plastie mammaire usant de la technique verticale avec deux cicatrices, convient également aux femmes à forte poitrine et à ptôse mammaire modérée. Les cicatrices sont de forme ronde pour celle se situant autour de l’aréole et verticale pour celle située sous l’aréole. L’incision est plus invasive. Enfin, la technique de l’ancre avec 3 cicatrices, dont une cicatrice ronde autour de l’aréole, une cicatrice verticale sous l’aréole et une cicatrice horizontale sous le sillon mammaire, est appliquée pour le traitement des femmes à forte poitrine et à ptôse mammaire sévère.

Les suites opératoires d’une plastie mammaire

Pendant un mois, les patientes doivent porter à tout temps un soutien-gorge de contention. De petites douleurs peuvent être ressenties dans les premiers jours. Mais, elles pourront facilement être calmées par la prise de médicaments antalgiques. Par contre, pendant une période transitoire, le mouvement des bras sera quelque peu gêné. Par ailleurs, les ecchymoses et l’œdème apparaissent dès les premiers jours et disparaissent petit à petit à partir du 5e jour. L’extraction des fils de suture se fait généralement entre le 15e et le 20e jour de l’opération.

Il est recommandé aux patientes de prendre une semaine à deux semaines de repos avant de reprendre les occupations quotidiennes. La pratique de sport n’est autorisée qu’après 1 à 2 mois.

La chirurgie de la plastie mammaire donne des résultats quasi immédiats, mais le résultat définitif ne pourra être apprécié que dans un délai de 6 mois à un an après l’intervention.




  • Coloration, soins des cheveux, astuces coiffure et photos de coupes de cheveux...

    COIFFURE
  • Découvrez les nouveaux parfums, les nouvelles tendances parfums. Quelle senteur vous séduira ? Parfum d’été, Parfum d’hiver, Parfum (...)

    PARFUMS
  • Soins du corps : Apprenez à prendre soin de vous, faite attention à votre corps. Des conseils pour se sentir bien et en (...)

    SOINS DU CORPS
  • Fière de votre corps mais pas assez, un dossier complet sur la chirurgie esthétique...

    ESTHETIQUE