Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > La préparation du biberon

La préparation du biberon

La préparation du biberon d’un bébé est un travail délicat conjuguant prudence et propreté, évitant ainsi la pénétration des microbes dans la nourriture du nourrisson. Après avoir choisi le biberon idéal pour nourrir leur petit, les parents doivent procéder à un rituel bien défini au moins durant les 3 premiers mois de l’enfant. Chaque étape de préparation ne doit être négligée ni prise à la légère. Pour les mères qui ont plusieurs occupations dans la journée, une bonne organisation s’impose. Il est donc conseillé de s’équiper de 5 à 8 biberons.

La préparation du biberon : les règles d’hygiène

Avant de préparer le repas d’un bébé, il est toujours conseillé de bien laver les mains. Et avant d’utiliser pour la première fois le biberon, il doit être stérilisé par ébullition. Les parents peuvent s’équiper d’une casserole remplie d’eau ou d’un stérilisateur à vapeur ou électrique. Cette opération dure normalement un bon quart d’heure. Et il est aussi à répéter à chaque fin de repas. Mais avant de stériliser le biberon après un repas, il faut d’abord le laver. Le lait séché au fond du biberon est souvent difficile à enlever et même après stérilisation, il existe toujours un résidu de lait qui pourrait contaminer la nourriture de l’enfant. Pour s’en défaire, il faut brosser l’intérieur du biberon à l’aide du goupillon propre pour le nettoyage du biberon du bébé.

La préparation du biberon : le dosage et la température ambiante

Généralement, la préparation du biberon du bébé doit suivre les conseils de dosage délivrés par le pédiatre ou le personnel médical qui suit la croissance et l’évolution de l’enfant. Lorsque l’heure du repas arrive, il faut donc sortir le biberon bien stérilisé en faisant attention de ne pas toucher des mains la tétine et l’intérieur du biberon. Versez ensuite la quantité d’eau indiquée selon l’âge du bébé. À noter que 30g d’eau correspond à une mesure rasée de poudre de lait. À rappeler également que lorsque le médecin recommande une quantité de 120 g, cela signifie une dose de 120 g d’eau non pas 120 g de lait préparé. Respecter le dosage prescrit par le médecin est impératif, car une overdose peut être dangereuse pour la santé du bébé. Il faut donc bien rasé la dose de poudre de lait à l’aide d’une lame de couteau bien propre. Lorsque la poudre de lait est versée, il faut bien fermer le biberon et agiter la solution en vue d’éviter la formation des grumeaux. Et avant de servir le lait à l’enfant, n’oubliez pas de vérifier la température en versant une goutte de lait sur le dos de votre main. Par prudence, il est conseillé de préparer un lait à température ambiante puis procéder au réchauffage d’autant plus que des chauffes-biberon à thermostat existent actuellement. À défaut de moyen, un bain-marie dans une casserole d’eau chaude suffira. Par contre, le four à micro-ondes est déconseillé pour le réchauffage du biberon. Il faut aussi préciser qu’un lait déjà entamé ne doit pas être conservé pour un autre repas, car il pourrait déjà être contaminé par les microbes. Ainsi, pour chaque repas, il faut préparer un nouveau biberon.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL