Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé de la maman > La prise de poids durant la grossesse

La prise de poids durant la grossesse

Beaucoup de femmes appréhendent le fait de prendre du poids durant la grossesse. Ce qui les effraie surtout c’est de ne plus retrouver leur silhouette d’avant.

Les trois premiers mois, on ne note pas de changements significatifs

On note même une légère perte de poids à cause des nausées et des vomissements. La prise de poids ne commence qu’après le premier trimestre. À partir de là, les nausées disparaissent progressivement et la future mère commence à retrouver l’appétit et les fringales apparaissent. Ce qui entraîne des grignotages intempestifs, facteurs de prise de poids. En plus, une idée reçue cautionne le gros appétit sous prétexte que la maman doit manger pour deux. Cette affirmation est erronée, elle n’a pas besoin de beaucoup manger, mais de bien manger. Ainsi, toute nourriture n’est pas bonne à prendre et il faut faire attention à ne pas avoir d’excès de prise de poids. Cela risque d’être nocif aussi bien pour elle que pour le bébé. C’est de cette façon qu’apparaissent les vergetures. La normale voudrait que, passés les six premiers mois, la mère ait pris dans les environs de six kilos. Pour son alimentation, elle ne doit pas hésiter à demander conseil auprès d’un nutritionniste.

Pour les trois derniers mois, la prise de poids sera de l’ordre de un kilo par mois. En moyenne, durant toute sa grossesse, une femme aura pris de neuf à treize kilos qui se répartissent en réserve de graisses pour le lait, le poids du fœtus, la rétention d’eau, le liquide amniotique et en volume sanguin. Pour les grossesses gémellaires, le poids optimal est de seize à vingt kilos.

Quelques conseils pour bien gérer la prise de poids

Il est important pour la santé de la mère et du fœtus de bien gérer la prise de poids. Une surveillance constante est nécessaire. Une brusque prise ou perte de poids n’est jamais bon signe. Le médecin doit être mis au courant de l’évolution de la prise de poids et c’est à lui d’indiquer la marche à suivre. La mère ne doit en aucun cas prendre la décision de s’astreindre à un quelconque régime pour ralentir ou accélérer la prise de poids. Seuls le médecin ou le nutritionniste connaît les besoins en calories de la mère et c’est à lui de donner des indications sur comment l’augmenter ou le diminuer si besoin est.

En cas d’insuffisance pondérale, la mère court le risque d’accoucher prématurément ou de mettre au monde un enfant plus petit que la moyenne. L’inverse pourrait engendrer une hypertension artérielle, des complications lors de l’accouchement ou carrément la mort du fœtus. Pour la mère, si après la naissance du bébé, elle a du mal à perdre du poids, les risques de devenir obèse sont grands.

Pour bien surveiller la prise de poids durant la grossesse, la mère se doit d’être ponctuelle au niveau des visites prénatales et subir tous les examens nécessaires pour permettre au médecin d’agir en conséquence des résultats.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL