Accueil du site > Sante > Soins sante > Santé chez les hommes > La stérilité chez l’homme

La stérilité chez l’homme

La stérilité est l’impossibilité pour une personne de procréer, en présence d’un éventuel problème qui relève diverses origines. Elles peuvent être différentes suivant la personne. Voici les différentes causes de la stérilité au masculin.

Les différentes causes de la stérilité chez les hommes

Un homme stérile ne peut pas avoir d’enfant. La stérilité ou infertilité chez les hommes peut être due à plusieurs causes différentes. La stérilité masculine peut être due à une malformation ou l’existence d’un obstacle dans certains organes, comme les testicules ou les voies génitales ou autres encore.

La stérilité peut aussi résulter d’un problème d’hormones, au niveau de la testostérone, la FSH ou LH, etc. Les hormones hypophysaires transmettent les ordres du cerveau aux testicules afin de produire les spermatozoïdes. Mais aussi, elle peut résulter d’une anomalie génétique.

La stérilité chez l’homme

Un homme est fertile si quelques conditions sont complètes. D’abord, la fertilité masculine découle de la production de spermatozoïdes. Aussi, elle dépend de la liberté de circulation du sperme au niveau des voies génitales de l’homme et dépend surtout de son dépôt dans le vagin. S’il n’existe aucun obstacle sur ces conditions ci-dessus, un homme pourra normalement être fertile ou fécondant.

Mais au cas où il y en aurait une ou des difficultés, l’homme pourra être infertile. Toutefois, on peut connaître la véritable origine de cet obstacle. Par exemple, les anomalies du dépôt de sperme dans le vagin peuvent être provoquées par différentes causes comme la prostatectomie, l’impuissance, l’anomalie anatomique des organes génitaux féminins, etc.

Les spermatozoïdes peuvent aussi présenter d’anomalies. On peut pratiquer le spermogramme pour pouvoir l’examiner. Le spermogramme étudie la qualité du sperme et vérifie l’absence d’infection, en étudiant aussi la vitalité des spermatozoïdes. Ceci permet de voir si le sperme est normal ou non. Tout en analysant également le volume d’éjaculation, le taux d’acidité, sa concentration, sa mobilité, sa morphologie, etc. Pour ce faire, le sperme doit être prélevé après 2 ou 3 jours d’abstinence sexuelle et placé dans un verre bien propre.

Le spermogramme peut également faire découvrir quelques phénomènes comme l’absence de sperme (aspermie) chez un homme, ou aussi parfois l’azoospermie ou l’absence totale de spermatozoïdes dans son sperme. La cause de ces derniers peut être aussi différente. Toutefois, le spermogramme doit démontrer trois fois environ avant d’affirmer s’il s’agit d’une pathologie masculine ou non, du fait que la qualité du sperme peut varier fréquemment




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL