Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > Lait de soja : Conseiller ou pas ?

Lait de soja : Conseiller ou pas ?

En France, 2,1 % de préparation de lait infantile sont à base de soja tandis qu’aux États-Unis, la proportion avoisine les 35 %. La plupart du temps, les parents choisissent le soja suite à une intolérance au lactose et au saccharose chez les nourrissons. Son utilisation est également recommandée en cas de problèmes de régurgitations, d’indigestion ou de ballonnement. Produit végétal, le soja est riche en protéines et en lipides. Cependant, malgré sa richesse en valeur nutritionnelle, il s’avère que le soja à base de préparation de lait infantile peut être nocif pour la santé de certains bébés.

La composition du lait de soja

Il est avant tout important de préciser que le soja utilisé pour la préparation de biberon des nourrissons se diffère catégoriquement de toutes les boissons de soja ou le lait de soja consommés par les adultes et qui sont vendus au marché. Il est donc inapproprié de l’appeler lait de soja ou boisson de soja. Le lait infantile à base de protéine de soja est un produit préparé avec étude en vue de l’adapter aux besoins de croissance de l’enfant. Il contient 28 g/l à 36 g / l de lipides et 20 à 25 g/l de protéines isolées. Des proportions adéquates pour remplir son rôle d’aliment nutritif pour un nourrisson. Toutefois, le lait infantile à base de soja est assez pauvre en acides gras (carnitine). Ainsi, les producteurs de ce lait infantile ont dû renforcer sa teneur en L-carnitine suivant la norme requise dans le continent européen. Les glucides sont présents de 66 à 87 g/l dans le soja et ils sont constitués par des amidons et des polymères de glucoses ce qui signifie donc une absente de lactose et de saccharose. Et pour couronner le tout, le lait infantile à base de soja est riche en oligo-éléments. À en tenir compte, il peut remplacer à merveille le lait maternel et les laits d’origine animale.

Une mise en garde délivrée par l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa)

Malgré sa vertu exceptionnelle, le lait infantile à base de soja peut être un danger pour la santé du nourrisson après une étude élaborée par l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa). En effet, la présence en abondance d’isoflavones dans le lait à base de soja a contraint l’Afssa à lancer une mise en garde contre la prescription de ce lait aux nourrissons âgés de moins de 3 ans. Selon l’étude établie par le docteur Étienne Bidat, pneumopédiatre et allergologue au sein de l’Afssa, le lait )à base de protéine de soja contient 18 à 47 mg/l d’isoflavones alors que le lait maternel n’en contient qu’une faible dose. Pourtant, cette abondance d’isoflavones entraîne des effets secondaires néfastes sur la puberté et la fertilité des animaux. Et même si aucune étude ne démontre l’existence d’un tel trouble chez les nourrissons qui sont nourris avec du lait à base de protéine de soja ; il reste néanmoins un risque énorme. Par ailleurs, il s’avère que le lait n’apporte pas tous les éléments nutritifs essentiels pour la croissance du nourrisson.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL