Accueil du site > Beaute > Esthetique > Chirurgie du corps > Le ballon et l’anneau gastrique

Le ballon et l’anneau gastrique

Le ballon et l’anneau gastrique constituent des techniques chirurgicales permettant de réduire et de prévenir l’obésité. Ces deux techniques ont chacun leurs spécificités, leurs avantages et inconvénients.

Le ballon et l’anneau gastrique, les chirurgies de l’obésité

L’obésité est une maladie grave dont la mortalité induite dépasse annuellement le double de celle provoquée par des maladies du tabac et dix fois plus que les accidents de voiture mortels. C’est-à-dire que l’obésité constitue une préoccupation de grande ampleur en matière de santé publique. Les principales maladies liées à l’obésité sont le diabète, l’hypertension artérielle, les problèmes articulaires, les troubles cardiaques, respiratoires, hépatiques et les troubles rénaux.

Par ailleurs, l’obésité constitue un obstacle à l’épanouissement et au bien-être de l’homme ou de la femme qui en est affecté. Exclus généralement de la société, les obèses ressentent des troubles affectifs et d’estime de soi. Le traitement et la prévention de l’obésité peut se faire efficacement au moyen de la chirurgie de l’estomac. Deux techniques chirurgicales, à savoir l’anneau gastrique et le ballon sont reconnus efficaces et moins lourdes pour traiter les problèmes d’obésité.

L’anneau gastrique

L’anneau gastrique est la technique de gastroplastie la plus utilisée en chirurgie de l’obésité. Peu agressif et réversible, ce procédé comprend deux techniques, le « by pass » et la gastroplastie verticale calibrée. L’anneau gastrique a pour objectif de limiter les quantités d’aliments ingérés et de provoquer ainsi des sensations de satiété. En effet, par le biais de ce procédé chirurgical, l’estomac est compartimenté en deux parties, comprenant une petite poche de contenance d’environ 15 cm3 et le reste de l’estomac. Les sensations de satiété sont stimulées par le remplissage de la petite poche formée dans l’estomac. Par la suite, le sujet ne ressent plus le besoin de manger. En fait, l’anneau ajustable est soit resserrer ou desserrer, selon que l’on veut freiner ou accélérer le transit des aliments de la petite poche à l’estomac. Cet ajustement est réalisé par ponction du boîtier à travers la peau. Outre les risques inhérents à toute intervention chirurgicale, l’anneau gastrique peut, dans des cas très rares, être suivi de complications comme le glissement de l’anneau, l’infection ou le déplacement du boîtier.

Le ballon gastrique

Le ballon gastrique est installé à l’intérieur de l’estomac par voie endoscopique. Cette opération est réalisée sous anesthésie générale. Le ballon gastrique a pour objectif de favoriser l’amaigrissement progressif du patient, par stimulation de la sensation de satiété, en mettant en place un système intra gastrique de remplissage partiel de l’estomac. La pose du ballon est peu agressive et est réversible. À tout moment il est possible de faire l’ablation du ballon par endoscopie. Le ballon est utilisé à titre temporaire. Généralement, la durée d’utilisation ne doit excéder 6 mois. La pose de ballon gastrique ne peut se faire chez les adolescents et chez les personnes atteintes de la hernie hiatale ou de lésions malignes. De même, la pose du ballon ne doit concerner les sujets ayant des ulcères gastriques ou bulbaires. Les complications relatives à la pose du ballon gastrique sont aujourd’hui très limitées. Néanmoins, exceptionnellement, il peut se produire des troubles cardiovasculaires ou respiratoires ainsi que des infections.




  • Coloration, soins des cheveux, astuces coiffure et photos de coupes de cheveux...

    COIFFURE
  • Découvrez les nouveaux parfums, les nouvelles tendances parfums. Quelle senteur vous séduira ? Parfum d’été, Parfum d’hiver, Parfum (...)

    PARFUMS
  • Soins du corps : Apprenez à prendre soin de vous, faite attention à votre corps. Des conseils pour se sentir bien et en (...)

    SOINS DU CORPS
  • Fière de votre corps mais pas assez, un dossier complet sur la chirurgie esthétique...

    ESTHETIQUE