Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > Le chauffe-biberon

Le chauffe-biberon

Le chauffe-biberon non seulement facilite la tâche des parents, mais permet aussi d’avoir un lait de bébé à la bonne température (à 37°C). Le chauffe-biberon a bien évoluer depuis le temps on utilisait le bain-marie. Avoir cet appareil n’est pas une nécessité, mais avouez que chauffer les biberons au moins six fois par jour tout en vérifiant la température du lait sur le poignet n’est pas une tâche facile. Certes, le principe du chauffe-biberon reste à quelque différence près que le temps de chauffe, le procédé quant à lui diffère selon le modèle.

Le chauffe-biberon : un appareil sûr et pratique

Le principe est le même que le bain-marie à l’exception, que l’appareil est muni d’une résistance pour chauffe le biberon, ou le petit pot. Ainsi, il est totalement programmable à la température désirée. Pratique et sur, cet appareil est très sollicité dans les crèches et les hôpitaux. Compact, il peut vous accompagner n’importe où, dans votre sac bébé, sans vous encombrer, lors de vos déplacements ou voyages. Son autre atout repose surtout sur la sécurité. En effet, sur certains modèles, vous pouvez l’utiliser même la nuit avant de se coucher sans craindre un risque d’accident ou d’incendie, car une fois la température désirée est atteinte, l’appareil s’arrête automatiquement.

En bas de gamme, on un appareil standard qui permet de chauffer un biberon ou petit pot en 5 à 10 min, avec le système de bain-marie. Une fois la température optimale est atteinte, l’appareil s’arrête. D’autres modèles plus performants sont disponibles comme le chauffe-biberon express qui chauffe le biberon à la vapeur. L’Express est plus rapide (3 min seulement) et ne nécessite pas l’ajout d’eau à chaque réchauffage. Et enfin, les modèles mobiles qui ne nécessitent pas un branchement électrique via une prise domestique : le modèle par cristaux et le chauffe-biberon de voiture. Le premier est l’idéal pour chauffer les liquides sans avoir recours à l’électricité. Un sac thermique et des cristaux assurent le chauffage, mais le procédé demande un temps plus long : 10 à 20 min. Le deuxième, sans eau, est le plus pratique pour voyager. Raccordé sur un allume-cigare, votre biberon sera chauffé en 30 minutes.

Le chauffe-biberon : les points à surveiller

Avant de chauffer un biberon, n’oubliez pas de mélanger le contenu et de vérifier aussi si l’appareil contient déjà de l’eau au risque de l’endommager. Une fois chauffé, vérifier la température en versant une goutte de lait au poignet. Certes, les chauffe-biberons sont des appareils, mais il est cependant préférable de vérifier la température du biberon pour éviter que le bébé se brûle (trop chaud) ou ait des problèmes de digestion (trop froid).

Nombreux chauffe-biberons de grande marque sont disponibles en pharmacie et dans les grandes surfaces. Les parents ont l’embarras du choix : Tigex, Babymoov, Béaba, Tommee Tippee, Bébé Confort, Philips Avent, Chicco, Petit Terraillon, Nuk, The First Years, Saro, Terraillon, Moulinex, etc. Cependant, vérifiez avant l’achat que l’appareil s’adapte à vos biberons et répond aux normes de sécurité. Aussi, choisissez les modèles plus rapides pour ne pas perdre du temps.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL