Le diaphragme

Le diaphragme est une coupelle en latex conditionnée sous forme de dôme et étendue par un anneau rigide. Il est à insérer dans le col du vagin avant le rapport sexuel. On le place devant le col de l’utérus et on le garde ainsi au minimum six heures et au maximum huit heures après le rapport sexuel.

Le diaphragme : Mode d’utilisation et mécanisme d’action

Le diaphragme est une mode de contraception barrière. Il a pour fonction de couvrir le col utérin de façon à :

- empêcher la progression des spermatozoïdes vers la cavité utérine.

- protéger à toute éventuelle possibilité de grossesse.

Pour garantir une pleine efficacité, le diaphragme doit être utilisé avec des spermicides. En effet, sa fiabilité peut le classer parmi les moyens contraceptifs les plus satisfaisants lorsqu’il est utilisé avec du spermicide en forme de crème ou de gelée.

L’avantage de l’utilisation du diaphragme est, par ailleurs en très grand nombre. D’un emploi discret et sous le contrôle de la femme, le diaphragme confère l’avantage de :

- pouvoir être utilisé avec ou sans la permission du partenaire sexuel. Il peut même être utilisé à son insu.

- ne pas avoir recours à la contraception que si cela est nécessaire. En d’autres termes, à la différence des autres méthodes contraceptives, le diaphragme n’a pas à être utilisé tous les jours seulement lors des périodes ovulatoires de la femme.
- retenir le flux menstruel si le rapport sexuel a lieu pendant les règles.

- diminuer le risque éventuel de néoplasie cervical.

- pouvoir être garder au fond du vagin jusqu’à plus de 6 heures de temps et évite ainsi d’interrompre le rapport sexuel.

- n’avoir aucun impact sur la lactation ainsi que d’autres effets secondaires.

- faire partie des méthodes de contraception que l’on peut abandonner à tout moment.

Le diaphragme : la méthode idéale pour soi

Le diaphragme est une méthode contraceptive destinée à toute femme qui désire une forme de contraception pratique et facile à utiliser. Il peut constituer la meilleure formule qui soit si la femme :

- souhaite avoir recours à une technique contraceptive qu’elle peut interrompre quand elle le souhaite.

- a oublié de prendre ses contraceptifs oraux et qu’elle a besoin d’une méthode de secours.

- n’a pas de vie sexuelle continue et qu’elle n’a besoin de contraception qu’occasionnellement.

- vient d’accoucher. Dans ce cas, le diaphragme peut être inséré environ six semaines après l’accouchement pour être sûr que l’utérus a retrouvé sa taille normale.

- vient de faire une fausse-couche. Dans ce cas, le diaphragme peut être inséré peu de temps après l’intervention.

- ne peut pas avoir recours aux contraceptifs oraux et hormonaux. Elle est atteinte d’une infection qui peut constituer une contre-indication par rapport à l’emploi des méthodes de contraceptions orales ou hormonales.

Le diaphragme est une méthode contraceptive très efficace. Son taux d’échecs qui ne dépasse pas les 8 % trouve assez souvent sa source dans la mauvaise pose du dispositif.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL