Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé de la maman > Le don de sperme et le don d’ovocytes

Le don de sperme et le don d’ovocytes

Le don de sperme et le don d’ovocytes sont régis par une règle claire et précise. Généralement, ils sont favorisés pour réduire le nombre d’infertilité. Effectivement, certains couples ont du mal à concevoir un enfant et ont recours à une demande de don de sperme , d’ovocytes ou d’embryons.

Le don de gamètes proprement dit

Le don de sperme est indiqué dans le but d’aider un couple à avoir un enfant dans le cas où le mari est victime d’une stérilité ou il est atteint d’une maladie génétique grave dont il ne veut pas transmettre à sa descendance. Le don peut être volontaire, anonyme selon le cas. Les gamètes recueillis lors d’un don de sperme seront conservés à une température de – 196 °c dans un azote liquide. Et seul un centre de stockage ayant reçu une autorisation de l’agence de la biomédecine peut se charger de cette conservation. La durée de la conservation est de 6 mois durant les quels le donneur doit être contrôlé pour vérifier qu’il ne développe aucune maladie pouvant endommager la qualité des gamètes.

Le don d’ovocytes est également indiqué pour un couple qui ne peut avoir d’enfant suite à la présence d’une anomalie dans les ovocytes de l’épouse ou lorsqu’elle ne peut avoir d’ovocytes. Les donneurs sont de moins en moins nombreux. En effet, le nombre de couple qui dépose une demande de don de sperme est beaucoup plus élevé que le nombre de donneurs surtout dans le cas du don d’ovocytes où l’intervention est assez difficile et parfois douloureux. A noter qu’il s’agit d’un acte gratuit et le donneur doit subir des examens pour pouvoir être sélectionné. D’autres conditions sont aussi imposées comme avoir moins de 45 ans pour l’homme et moins de 37 ans pour la femme, avoir au moins un enfant et dans le cas où le donneur est marié, il doit avoir le consentement de son compagnon. Le don de sperme s’effectue auprès des 24 CECOS (Centre d’étude et de conservation des œufs du sperme humain) et le don d’ovocyte qui nécessite une observation stricte et une intervention plus délicate doit se faire dans un centre spécialisé et équipé pour l’intervention. Les informations nécessaires sont délivrées par l’agence de biomédecine.

Déroulement de l’intervention

Pour faire un don de sperme, le donneur doit prendre un rendez vous avec un médecin du centre. Ce dernier lui délivre les conditions et les informations nécessaires. Le donneur subira un examen de santé pour vérifier s’il n’est pas atteint d’une maladie héréditaire ou infectieuse. On procède ensuite à l’opération qui consiste à recueillir du sperme par masturbation. Généralement, il faut 6 séances pour obtenir la quantité nécessaire. Tout au long de cette intervention, le donneur bénéficiera d’un soutient psychologique et d’un suivi médical.

Le don d’ovocyte est particulièrement délicat. La donneuse doit subir une stimulation ovarienne de 10 à 12 jours. Durant cette période, elle doit subir des prises de sang et des échographies afin d’observer l’évolution du traitement. Lorsque les ovocytes sont prêts à être recueillis, on procède à une intervention assez douloureuse nommée ponction folliculaire qui doit se passer sous anesthésie. La ponction se fait par voie vaginale.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL