Le mariage musulman

Le mariage musulman est considéré comme une forme d’accord passé entre un homme et une femme qui désirent s’unir. De ce fait, celui-ci est tout à fait différent du mariage chrétien.

Le mariage musulman

Depuis toujours, le mariage occupe une place importante dans la civilisation islamique, car, la famille est la base même de cette communauté. Le coran encourage ainsi le mariage. D’un autre côté, il pousse également tout le monde à encourager leurs proches à se marier. D’un point de vue général, pour les islamistes, le mariage est l’union entre un homme et une femme et ceci dans l’objectif de fonder une famille. Par ailleurs, d’un point de vue juridique, le mariage consiste à mettre en place les filiations légitimes et les alliances.

Les conditions d’un mariage musulman

Un musulman a le droit de se marier avec une femme chrétienne ou une femme juive, cependant, il ne peut pas s’unir avec une femme non croyante. Par contre, il est formellement interdit à une femme musulmane de se marier avec un non-musulman. Mais dans le cas où les deux personnes désirent quand même passer leur vie ensemble, le conjoint doit d’abord se convertir à l’islam avant de rendre le mariage possible. Cette conversion doit être effectuée en la présence de l’Imam pour le cas d’un mariage, mais dans d’autres circonstances, elle peut se faire en secret.

Durant le mariage, l’époux offre une dot à sa femme. C’est un montant qui est discuté à l’avance entre les deux conjoints. Par ce présent, l’homme prouve à sa femme l’affection qu’il ressent envers elle, mais aussi témoigne en public son engagement total dans cette union. Enfin, cette dot est également un signe qui montre que le mari va tout faire pour subvenir aux besoins de sa femme et de sa famille.

La célébration du mariage musulman

La tradition diffère d’un pays à un autre, mais le plus souvent, la cérémonie se déroule chez les parents de la conjointe. Ainsi, l’homme et la femme, qui vont s’unir, vont faire savoir aux personnes présentes leur désir de se marier et de vivre comme mari et femme. Cela se fait en la présence d’au moins deux témoins.

Dans le cas où l’un des mariés n’a plus de parents, une personne sera choisie par le mari ou la femme et lui servira de représentant durant la cérémonie.

Pour conclure cette célébration, le représentant de la femme unit l’homme et la femme en leur posant la question comme quoi les futurs mariés sont consentants pour se marier et vivre comme mari et femme. Par cette occasion, des rappels des conditions du mariage sont effectués. Il se peut aussi que ce soit les deux personnes qui expriment leur souhait de vivre ensemble, et ils demandent l’approbation du responsable.




  • Le secret de réussite d’un mariage découle de l’attention particulière consacrée aux préparatifs. Quels sont les préparatifs (...)

    PRéPARATIFS
  • Vous voulez paraître sous votre plus beau jour lors de votre mariage ? Rien de tel que les conseils en beauté, en coiffure et en habillement, que (...)

    BEAUTE
  • Que ce soit pour la cérémonie à l’église ou pour la réception, la réussite du mariage dépend essentiellement du choix de la décoration et (...)

    DéCORATION
  • La cérémonie religieuse et la réception sont deux moments clés dans un mariage. C’est pourquoi il ne faut pas prendre à la légère leurs (...)

    CEREMONIE