Le point G

Le point G répondant également à l’appellation de zone de zone de Gräfenberg a été abordé pour la première fois en 1982 dans l’ouvrage éponyme par trois docteurs, dont John Perry, Alice Ladas et Beverly Whipple. Le point G est une partie dans le vagin qui, stimulée, permettrait à la femme d’atteindre l’orgasme sans rapport sexuel. Les tantriques le dénomment « kannada » et les taoïstes l’appellent « perle noire ».

Comment trouver le point G ?

Le point G est une zone légèrement dure et douce dans le vagin. Plus exactement, le point G se trouve à environ six centimètres de la vulve, situé dans la paroi supérieure c’est-à-dire du côté du ventre. Il a la forme d’une petite boule. Il est facilement reconnaissable pour sa dimension qui varie entre la taille d’un haricot et d’une pièce de monnaie. .

En outre, la taille du point G varie d’une femme à l’autre. Elle peut être petite ou plus grande, toutefois, sa taille naturelle n’influe en aucun cas sur les sensations qu’il octroie. Cette variation peut également résulter de sa stimulation qui a pour effet d’augmenter le volume de sa taille. En fait, il peut doubler de volume lors de l’orgasme. Le point G réagit en effet en se gonflant lorsqu’il est stimulé soit avec le pénis soit avec un doigt. Il provoque également une certaine sensation similaire à une envie d’uriner. Le point G est entouré d’un secteur rempli de sang qui le rend hyper sensible.

Comment stimuler le point G ?

Le point G peut être stimulé soit par le pénis lors du rapport sexuel soit par caresse à l’aide d’un doigt. Il est également possible de le faire avec des jouets dont le vibrateur ou vibro auxquels on applique du lubrifiant.

Quoi qu’il en soit, le point G est une zone sensible à la pression. Pour le stimuler avec les mains et le pénis, il faut effectuer des va-et-vient dans le vagin tout en maintenant la pression, sur la paroi supérieure de celle-ci. Pour stimuler le point G avec un joujou, il faut bien lubrifier l’objet et l’insérer tout en s’assurant que son extrémité est dirigée vers le haut. Pour la stimulation par objet comme pour la naturelle, les mouvements à effectuer seront de préférence lents. Il faut également varier ces mouvements avec des pressions fermes contre le point G. Les mouvements circulaires sont également à expérimenter




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL