Accueil du site > Sante > Sexualité > Contraception > Le préservatif féminin

Le préservatif féminin

Le préservatif féminin est une des méthodes de contraception féminine dites « barrières ». Comme le préservatif classique proposé aux hommes, il est conditionné sous la forme d’un étui en latex mince et souple. De même, il présente une propriété imperméable, permettant ainsi de protéger du sang et des sécrétions d’origines péniennes.

Historique du préservatif féminin

Le premier modèle de préservatif féminin est apparu dans les années 90. Fabriqué par la société américaine Female Health Company, il fut appelé Fémidom ou Female Condom 1re génération ou FC1 et est distribué en France à partir de 1998. En 2006, le deuxième préservatif féminin 2e génération est lancé sur le marché sous le nom de Fémidom ou Female Condom FC2. La distribution de ce dernier en France a débuté en 2007.

Ces deux préservatifs pour femme sont identiques pour ce qui est de la forme. Toutefois, ils diffèrent d’un seul point à savoir la matière dans laquelle ils sont fabriqués. Si le FC1 est de polyuréthane, le FC2 qui est celui usité actuellement est fait de nitrile. En Europe, la distribution et la fabrication de ce préservatif sont effectuées par la Société Chartex d’Angleterre, une filiale de la Female Health Company.

Mode d’utilisation du préservatif féminin

Le préservatif féminin est un équivalent du préservatif masculin ajusté à la morphologie de l’appareil reproducteur féminin. Il est composé d’une housse fine en polyuréthane qui protège la femme des éventuelles allergies au latex. Il a également la même propriété que le condom. En d’autres termes, il fait à la fois office de méthode contraceptive, mais aussi de protection contre les maladies vénériennes et les infections transmissibles par le sexe et par le sang. Comment l’utiliser ?

Le préservatif féminin est pourvu d’un anneau souple et mobile à chaque extrémité. À l’autre extrémité fermée se trouve l’anneau interne et à l’autre bout ouvert, l’anneau externe. L’anneau interne est souple, il sert de guide lors de l’insertion du dispositif et permet à celui-ci de bien se positionner dans le vagin lors du rapport sexuel. L’anneau externe doit prendre place à l’extérieur pour recouvrir l’appareil génital ou partiellement la vulve. Une fois utilisé, le préservatif féminin doit être retiré puis jeté. Il ne doit en aucun servir pour deux partenaires au risque de transmettre des maladies ou des infections d’un homme à l’autre ni être utilisé une seconde fois.

Le préservatif féminin a pour avantage d’être doux, lubrifiant, solide par rapport aux préservatifs en latex. Il est moins exposé au risque de déchirure et ne provoque pas des allergies.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL