Le rituel du rot

Pour les mamans, le rot est un moment particulier, après un allaitement. Pour information, le rot permet au bébé d’évacuer le flux d’air accumulé dans son estomac, facilitant ainsi la digestion. Ce mécanisme est surtout essentiel lorsque votre bébé est nourri au biberon. Quelque fois, le bout de chou semble s’étouffer juste après la dernière tétée et c’est ce moment précis qu’il faut lui faire le rot. Toutefois, ne vous étonnez pas, le rot peut s’accompagner d’un refoulement de « trop plein », une situation qui est tout à fait normal.

Le rituel du rot : le mode d’emploi

Il existe plusieurs façons de lui faire le rot, mais le classique reste le tapotage dans le dos, en calant la tête du bébé contre l’épaule. L’autre astuce est de le mettre à la même position tout en lui massant le dos. En appuyant au niveau des reins, le bébé va sortir aisément les restes de bulle d’air contenu dans son petit estomac. Certains bébés font plusieurs rots, voir 4 à 6 rots tandis qu’un seul suffit à d’autres pour être à l’aise. Si votre bout de chou fait plusieurs rots, laissez le dormir la tête sur votre épaule au moins 10 minutes avant de le remettre au lit.

À part ces méthodes classiques, il existe aussi d’autres techniques. La règle est de mettre la tête de bébé à bonne hauteur par rapport à ces pieds. Mettez l’enfant en position couché sur le ventre, en prenant appui sur vos genoux ou votre bras tout en répétant les mêmes mouvements que tout à l’heure. Vous pouvez également le coucher sur le ventre en appuie sur votre bras, ou (en prenant garde de mettre sa tête plus haute que ses pieds). Comme on l’a dit, le rot peut s’accompagner d’une régurgitation. N’oubliez pas de mettre son bavoir ou de poser une serviette sur votre épaule pour éviter que le lait régurgité salisse votre vêtement.

Le rituel du rot : le reflux

Pour les parents, il est bon de savoir que le rot et le reflux sont deux choses différentes. Le rot est une régurgitation de lait et de salive, alors que le reflux gastrique causé par un trouble alimentaire. Ce dernier est assez douloureux et le bébé présente par conséquent une certaine difficulté à boire. Voici quelques conseils pour réduire ces reflux : évitez tant que possible de lui donner des laits aux bébés allergiques aux protéines du lait de vache, ajoutez un produit épaississant dans son biberon (produit disponible dans les pharmacies) et après chaque allaitement, faites à ce que votre bébé s’assoie le plus longtemps possible le dos incliné vers l’arrière.

À part le rot, il y a aussi le rot coincé, un phénomène douloureux qui réveille souvent le bébé la nuit et survient surtout quand votre bébé n’a pas fait son rot après un allaitement. Inutile de s’inquiéter, le rot coincé est fréquent chez un bébé jusqu’au 12 mois. Toutefois, faites en sort que votre bébé s’endort dans vos bras, position de la tête un peu relevée, parce que la position allongée favorise le rot coincé.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL