Le ronflement

Le ronflement se caractérise par le bruit de respiration produit par une personne en dormant. D’où vient le ronflement ? Est-ce naturel ? Est-ce que c’est un trouble ou une maladie ? Voici quelques explications sur le ronflement.

Quelles sont les causes du ronflement ?

Le ronflement vient généralement de la vibration des tissus respiratoires que l’on dit nasopharyngés ou palais et des parois du pharynx. Plus explicitement, le bruit est dû au passage de l’air dans des voies aériennes un peu étroites, au niveau du pharynx. Ce qui fait vibrer le voile du palais et des parois du pharynx. Ces tissus bloquent en partie le passage de l’air et se mettent à vibrer lors de la respiration. Nombreuses personnes ignorent qu’elles ronflent. Étant une maladie très fréquente chez l’adulte, le ronflement peut être également un signe d’apnées du sommeil. D’autres causes du ronflement sont parfois les polypes dans les voies nasales, les amygdales trop volumineuses, une congestion nasale à cause d’un rhume ou d’une allergie, un relâchement des tissus avec l’âge...

Le ronflement est accentué lorsqu’on est obligé de respirer par la bouche, si le nez est plus ou moins bouché. Le bruit se manifeste généralement pendant l’inspiration, mais parfois il se produit pendant l’expiration. Un ronflement moyen atteint un niveau sonore de 45 dB à 60 dB tandis que certains bruits du ronflement atteint une intensité de 90 à 100 décibels, qui est comparable au passage d’un grand camion. C’est une nuisance sonore si celui-ci a de mauvais effets sur le plan social, en perturbant son entourage et la personne elle-même. D’où un trouble de sommeil pour les autres, voire une insomnie chronique.

On a découvert que nombreuses personne ronflent, dont presque la moitié des adultes de plus de 50 ans, surtout les hommes. Certaines femmes et enfants ronflent aussi. Parfois, le ronflement est passager ou causé par quelques situations. Par exemple lorsque l’on se couche sur le dos, ou lors d’un problème nasal.

Comment remédier au ronflement ?

Pour un résultat satisfaisant, le traitement du ronflement doit être réalisé par un médecin spécialiste, un oto-rhino-laryngologiste ou ORL, car il existe plusieurs méthodes médicales. Afin de réduire le ronflement, il faut des mesures hygiénodiététiques. Premièrement, il faut éviter le surpoids qui entraîne un rétrécissement des voies respiratoires à la gorge. Le tabac est aussi à proscrire, afin de ne pas enflammer les muqueuses de la gorge et du nez. Aussi, évitez l’alcool avant de se coucher pour que les muscles de la gorge ne se relâchent pas durant le sommeil. Ne pas prendre de somnifère ni de tranquillisant. Enfin, essayez de ne pas dormir sur le dos, mais plutôt sur le côté ou le ventre.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL