Le spermogramme

Dans un couple qui ne peut pas avoir d’enfant, ou la femme a des difficultés à être tombée enceinte, la première intention du couple est de faire un test de fertilité. Les deux partenaires doivent faire simultanément des bilans de fertilité. Chez la femme, l’examen n’est pas facile à faire vu que le cycle du rythme ovarien est limité. Chez l’homme par contre, l’examen est plus facile à réaliser. Appelé spermogramme, cet examen médical qu’on réalise chez l’homme en cas de stérilité du couple se fait à partir du sperme.

Le spermogramme : un test de fertilité pour les hommes

Comme on le sait tous, c’est la fécondation de l’ovocyte par le spermatozoïde qui donne le fœtus. Pour que la fécondation soit possible, les spermatozoïdes doivent être dans une condition optimale, c’est-à-dire « Normale ». Sur le plan biologique, un sperme fertile doit contenir suffisamment de spermatozoïdes normaux pour qu’il y ait fécondation. De nos jours, il existe deux types de tests pour contrôler la qualité du sperme : le spermogramme et le test de Huhner mais le premier reste le plus important des deux. La collecte de sperme s’effectue généralement, dans un milieu hospitalier ou un laboratoire. Pour avoir une bonne qualité de sperme, le patient doit faire une abstinence sexuelle d’une période de 2 à 5 jours. Si le patient présente de l’azoospermie, le sperme sera recueilli au niveau des testicules des canaux déférents ou de l’épididyme.

Le principe est simple, l’homme s’isole dans une pièce et collecte son sperme dans un récipient stérile fourni. Contrairement à certain examen fait sur les femmes, le spermogramme est indolore sauf que le fait de collecter le sperme peut entrainer une certaine hésitation chez un patient. Généralement, le prélèvement doit être gardé à une température de 37°c et porté au laboratoire pour analyse dans les deux heures qui suivent. Certes, le test nécessite du courage mais ayez toujours en tête que, le spermogramme est important pour votre couple. De plus, l’accueil de l’équipe médicale est très chaleureux pour faire passer votre gène.

Le spermogramme : paramètres et valeurs normales des spermatozoïdes

Pour savoir si les spermatozoïdes sont normaux et pour avoir un bilan de fertilité, divers paramètres entre jeu et seront étudiés La viscosité et le volume sont les premières choses à étudier. Un éjaculat normal doit avoir un volume de 2 - 6 ml et se liquéfie en moins de 30 minutes sous une température de 37°C. Un volume trop élevé ou trop faible se traduit par un dysfonctionnement des vésicules séminales et de la prostate. L’absence d’éjaculat ou le volume inférieur à 0,5 ml est appelée aspermie tandis que l’hypospermie est inférieur à 2 ml. Les biologistes procèdent aussi à la numération des spermatozoïdes (20 à 200 millions/ ml), si leur nombre est inférieur à ce seuil, on parle de polyspermie. Il y a aussi le pH généralement entre 7,2 et 8, la présence de cellules germinales (inférieur à 10%), le taux de leucocytes (1 million/ml), la mobilité (50% et 30% de spermatozoïdes au minimum doivent être mobiles après respectivement après 1et 3 heures du recueil) et enfin le pourcentage de spermatozoïdes de formes normales.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL