Accueil du site > Sante > Tabagisme et santé > Le tabagisme passif

Le tabagisme passif

Le tabagisme passif désigne en général l’inhalation de la fumée de façon involontaire. Parlons dans cet article les conséquences du tabagisme passif, et après les bons gestes à adopter pour les éviter.

Les différents risques provoqués par le tabagisme passif

Avec la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs, les personnes non-fumeurs fument aussi involontairement ; c’est ce qu’on appelle le tabagisme passif. La fumée est dangereuse autant pour le fumeur que pour son entourage. Même si l’on ne fume pas, la fumée qui contient déjà de toxiques : monoxydes de carbone, oxydes d’azote, etc. et de cancérogènes tels les goudrons, benzène, etc.,est inhalée. La fumée du tabac contient 4000 substances chimiques différentes, dont 60 substances cancérigènes. Le tabagisme passif est très dangereux, surtout le cumul des fumées durant un certain moment, une journée ou même tout au long de la vie.

Les risques du tabagisme passif sont très importants pour la santé, dont les plus sensibles sont les fœtus, les enfants et les personnes âgées, surtout les personnes souffrantes déjà de maladies cardiaques et/ou respiratoires. Il présente de nombreuses mauvaises conséquences sur l’homme. De jour en jour, le risque de développer des maladies cardiaques chez les adultes augmente. A savoir les maladies coronariennes, circulatoires, les divers cancers dont le cancer du poumon. Ce dernier présente plus de risque dans la mortalité due au tabagisme passif.

Quant aux enfants, le tabagisme passif leur risque de bronchites, de l’asthme et des otites et même de provoquer la mort subite de l’enfant. Mais aussi, il entraîne plus de caries dentaires chez eux. La fumée passive endommage les dents de lait, et touche essentiellement les nourrissons vivant avec des personnes fumeurs à la maison. Par ailleurs, le tabagisme passif risque d’augmenter encore plus les risques de cancers ainsi que différentes pathologies déjà existantes chez les adultes et les enfants. Néanmoins, les risques dépendent de la durée et de l’intensité de l’exposition des personnes non-fumeurs à la fumée.

Les bons gestes à adopter face au tabagisme passif

Ce qui est sur, c’est que la mesure capitale permettant de réduire le tabagisme passif et de protéger les non-fumeurs est l’interdiction de fumer dans les lieux publics. N’oublions surtout pas de penser aux enfants et aux personnes sensibles aux fumées, de les protéger contre la fumée. L’exposition à la fumée est toujours dangereuse. Afin de mieux éviter les conséquences du tabagisme passif, il est important de respecter certaines conditions.

D’abord, évitez de fumer à la maison ou en voiture. Mettez vos enfants en garde pour qu’ils soient loin de la fumée passive. Ne fumez pas pendant une grossesse ni près d’une femme enceinte. Préférez des garderies exemptes de fumée. Plus clairement, il faut que vous arrêtiez de fumer, et initiiez vos enfants à ne pas fumer.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL