Accueil du site > Sante > Soins sante > Santé au quotidien > Les dangers de l’automédication

Les dangers de l’automédication

Voici quelques risques et dangers de l’automédication ainsi que les conseils nécessaires.

Les dangers de l’automédication

L’automédication est le fait pour une personne d’acheter et/ou de prendre un ou plusieurs médicaments sans ordonnance ou sans prescription d’un médecin ou avec des conseils dispensées dans une pharmacie. Cette technique est de plus en plus utilisée de nos jours, mais ce n’est pas souvent grave pour les maladies bénignes courantes. Certaines personnes sont vraiment sures d’elles même en matière d’automédication, tout en prenant régulièrement des médicaments sans avoir un véritable avis médical. Tandis que d’autres personnes recourent à l’automédication par simple précaution, en attendant le traitement médical adéquat.

Logiquement, l’automédication ne doit pas être pratiquée n’importe où et sur n’importe quel type de maladies. Vu que la santé est très importante, elle ne doit pas être prise à la légère ou être traitée au hasard. Il existe vraiment des dangers sur l’automédication, surtout sur notre santé, elle peut la nuire gravement.

En premier lieu, plusieurs cas ont démontré que l’automédication complique encore plus le travail du médecin, vu que le malade n’en est pas spécialiste en la matière. Particulièrement, lorsque le malade oublie un ou des médicaments qu’il a pris, le traitement aura un grand risque sur sa santé. Par ailleurs, certains médicaments ne peuvent pas être pris en même temps que d’autres et chaque médicament doit tenir compte de certains facteurs liés au patient, dont il doit convenir à son organisme, son traitement en cours, ses maladies, ses allergies, etc.

L’automédication peut être vraiment indispensable, mais elle peut aussi nuire le malade lui-même lorsqu’elle induit un retard de diagnostic, ou elle risque de masquer certains symptômes, ou aussi si elle risque de fausser l’interprétation de certains résultats biologiques. Mais surtout, l’automédication risque d’entraîner des intolérances, des allergies parfois graves. Pire encore, elle risque de provoquer d’autres nouvelles maladies, surtout en cas de méconnaissance des effets secondaires des substances utilisées, et du non-respect de contre-indication importante.

Conseils face à l’automédication

Évitez l’automédication lorsque l’affection est de longue durée, comme insuffisance rénale, maladie du foie. Ou si le cas s’avère grave surtout en cas de maladie chronique avec traitement comme diabète, maladie psychiatrique et hypertension. De même, en cas de grossesse, d’allaitement, et d’allergie à certains produits, ainsi que pour les enfants, l’automédication est à éviter.

N’hésitez par à demander conseil à un pharmacien ou à un médecin. Lorsque vous le consultez, expliquez-lui vos différents symptômes et surtout mentionnez tout autre traitement en cours. Lisez la notice d’information et respectez les modalités de prise, telle que les doses, la fréquence et la durée du traitement. N’utilisez jamais sans avis médical un traitement pris précédemment, les antibiotiques notamment. L’automédication a des limites du fait que les prises simultanées de médicaments contre-indiqués peuvent causer d’autres réactions et peuvent mener à des hospitalisations, d’où les troubles provoqués par la prise de médicaments ou iatrogènes.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL