Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > Les fruits et légumes pour bébé

Les fruits et légumes pour bébé

Cuits ou crus, les fruits et légumes sont indispensables dans l’alimentation du bébé, car ceux-ci sont riches en vitamines et pauvres en calories. Ils fournissent toute une catégorie d’éléments nutritifs essentiels à la croissance. Ils sont aussi dotés de multiples vertus comme anticonstipation ou antioxydant. Malheureusement, la plupart des bébés n’apprécient pas les goûts des produits végétaux surtout les légumes. Il faut donc les inciter à en consommer en essayant de varier les menus. A noter qu’il est plus prudent d’introduire les légumes avant les fruits dans l’alimentation du petit, car dans le cas contraire, il risque de s’habituer au goût juteux et sucré des fruits au point de refuser catégoriquement les légumes.

Les fruits et légumes pour bébé : l’âge idéal et la mode de consommation

Puisque la diversification alimentaire du bébé débute normalement à son sixième âge, l’introduction des légumes dans son alimentation peut donc commencer à cet âge également. Ainsi, les légumes doivent figurer dans un des repas journaliers du bébé, et de préférence le midi. Mélangés dans le biberon de lait ou préparés en menu spécial assaisonné par d’autres aliments, les légumes sont essentiels pour que bébé grandisse bien. Les fruits sont aussi des aliments privilégiés pour offrir une bonne croissance aux nourrissons. Au début, il suffit de donner deux cuillerées de jus de fruits fraîchement pressés. Et au fur et à mesure où bébé grandi, les fruits seront consommés directement par l’enfant ou servis sous forme de compote. Les fruits et légumes contiennent 90 % d’eau, des substances minérales, des sucres surtout des fructoses et des vitamines hydrosolubles comme la vitamine C, A et provitamine A. Ils sont donc des alliés de taille en cas de constipation. Cependant, il est à préciser que les vitamines trouvées dans les fruits et légumes peuvent diminuer en quantité et en qualité selon le mode de cuisson des produits. En effet, les vitamines stagnent sous la peau des fruits et légumes. Ainsi, il est conseillé de les éplucher le plus finement possible. Et de préférence, il faut les consommer crus, car les produits végétaux trop cuits perdent 30 à 50 % de leur teneur en vitamines.

Les fruits et légumes pour bébé : inciter le bébé à apprécier les légumes et les fruits

La plupart des bébés ont tendance à refuser les légumes dans leur alimentation. C’est donc aux parents de trouver les astuces efficaces pour les inciter à en consommer. Pour ce faire, il suffit de consulter les différents livres de cuisine mettant en avant la préparation des légumes. En soupe ou en tant que garniture de riz ou de pâte, tous les moyens sont bons pour que le bébé puisse s’adapter au goût du produit. Les produits doivent aussi être faciles à avaler. Effectivement, ce serait plus prudent de servir une carotte râpée au lieu d’une carotte en rondelle qui serait trop dur à mâcher. Les enfants préfèrent souvent les légumes crus trempés dans diverses sauces au lieu des légumes cuits ayant une texture trop gluante. La créativité et la patience sont donc de mise. Toutefois, la diversification des modes de cuisson et des variétés des légumes et fruits utilisés dans les menus est importante. Durant la première année, il vaut mieux choisir des produits légers comme de la carotte, pomme de terre, poireau, salade, potiron, banane, pomme ou mangue. Les fruits trop acidulés sont à éviter. Les parents peuvent également opter pour les petits pots. Cependant, l’avis du pédiatre ou du nutritionniste du bébé est utile surtout pour les bébés à risque d’allergies.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL