Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé de la maman > Les hémorroïdes, constipation et grossesse

Les hémorroïdes, constipation et grossesse

Durant la grossesse, nombre de femmes connaissent des problèmes de constipation bien qu’elles n’aient jamais été confrontées à cela dans le passé. Ce trouble touche une femme sur deux durant la grossesse. L’hémorroïde est aussi fréquente chez les femmes enceintes et son principal facteur est la constipation. Elle est rarement évoquée et pourtant peut être très douloureuse.

La constipation de la femme enceinte

Durant la grossesse, les intestins deviennent capricieux. La constipation est un ralentissement du transit, associé à une déshydratation des selles. Elle est due au ralentissement du travail des muscles intestinaux. Cela a cause de la sécrétion en grande quantité d’une hormone appelée la progestérone durant la grossesse. Ensuite il y a le grossissement de l’utérus qui fait pression sur l’appareil digestif. Puis, la diminution des efforts physiques de la femme enceinte perturbe le transit. Si une femme enceinte souffre d’une anémie, on lui administre un supplément de fer qui favorise aussi la constipation.

En cas de constipation, la femme enceinte doit éviter l’automédication. C’est-à-dire prendre des laxatifs sans en parler à son médecin. Certains conseillés pour cette maladie présentent parfois des contres indications pour la grossesse. Il est donc important qu’elle demande l’avis de son médecin qui va lui prescrire des médicaments adéquats. Le plus efficace comme traitement contre la constipation est l’adaptation de l’alimentation. Manger des fibres, boire beaucoup d’eau, commencer le repas par un aliment gras, éviter les produits qui ballonnent et les aliments difficiles à digérer et privilégier les laitages au bifidus actif. Il faut avoir une nouvelle hygiène de vie en faisant du sport doux comme le yoga.

Les hémorroïdes chez la femme enceinte

Les hémorroïdes sont des pathologies douloureuses. C’est une inflammation du tissu du canal anal. Tout le monde a donc des hémorroïdes. Celles-ci ne se manifestent de façon douloureuse qu’en cas de thrombose hémorroïdaire. Elles sont surtout fréquentes chez la femme enceinte à partir du sixième mois de grossesse. La constipation est le premier facteur reconnu comme responsable de cette pathologie chez les femmes enceintes. Les pathologies hémorroïdaires ne comportent aucun risque pour la santé de la mère ou celle de son bébé. Mais les hémorroïdes peuvent être très douloureuses en cas de thrombose ou provoquer des saignements sans douleur lors de l’émission des selles. Il est toujours conseillé d’aller voir le médecin.

Selon le cas, le médecin prescrira un traitement adéquat comme l’utilisation de pommade ou mousse en application locale ou une excision sous anesthésie locale possible chez la femme enceinte. Mais pour prévenir les hémorroïdes, il faut éviter de pousser en cas de constipation et de suivre les conseils donner pour prévenir la constipation. Il ne faut pas oublier de boire beaucoup d’eau ou de manger les fruits. Cela évitera des sensations désagréables.

Les hémorroïdes et la constipation sont fréquentes chez la femme enceinte. Elle doit juste adopter une nouvelle hygiène de vie pour mieux les affronter ou bien pour éviter qu’elles se manifestent. Parce que même si les hémorroïdes sont sans risque pour la grossesse, elles provoquent des douleurs violentes parfois.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL