Accueil du site > Sante > Prévention et traitement > Les maladies infantiles

Les maladies infantiles

Les maladies infantiles surviennent naturellement pendant l’enfance. Mais, même si l’on n’a aucun enfant malade, il est possible de contracter ces infections à l’âge adulte. Parlons ici de varicelle, la rougeole, les oreillons, la scarlatine et la rubéole qui sont les plus connues ainsi que les conseils nécessaires y afférents.

La varicelle, la rubéole et la scarlatine

D’abord, la varicelle qui est une maladie infectieuse éruptive et immunisante. Elle apparaît généralement entre 2 et 10 ans. Elle se caractérise par de petits boutons roses très espacés surgissant sur tout le corps, et même dans la bouche. Les boutons se transforment ensuite en vésicules ou de petites cloques, et provoquent une forte démangeaison. Il faut empêcher l’enfant de se gratter, pour éviter des surinfections qui se transformeront en cicatrices permanentes. Et il faut se désinfecter la peau tous les jours. Donnez par voie orale un antihistaminique et appliquez un badigeon blanc sur les démangeaisons. Il est à noter que la varicelle semble être grave chez l’adulte. Donc il est conseillé de favoriser la contagion des enfants qui n’ont pas encore eu de varicelle, en le mettant en contact avec un enfant atteint de la maladie. La varicelle est contagieuse.

La rubéole est aussi contagieuse : par la salive, la toux et éternuement… Elle présente de nombreux ganglions qui gonflent dans la région du cou, d’une éruption de petites taches rosées sur le visage, le dos et les fesses. Mais le traitement contre la fièvre sera conseillé par le médecin, d’ailleurs, il y a le vaccin y afférent. La scarlatine est aussi une forte fièvre, accompagnée d’un malaise général comme les frissons, les vomissements. Ou même une angine avec une éruption aux plis de flexion, sous forme de plaques rouges, pointillés de rouge plus foncé dans la totalité du corps. Un traitement aux antibiotiques pourra rétablir le petit.

La rougeole, la roséole, les oreillons et la coqueluche

La rougeole se présente par une forte fièvre et d’un écoulement nasal, avec les yeux qui larmoient et une toux sèche. L’enfant n’aura plus d’appétit et à l’intérieur des joues apparaissent de petits boutons. La rougeole elle est contagieuse, mais un vaccin préventif existe déjà. Concernant la roséole, il n’y a vraiment pas à s’inquiéter, elle n’a pas de conséquences, sauf qu’il faut soigner la forte fièvre de 39 ° ou 40 ° qui durera trois jours. L’éruption de petites taches roses discrètes va disparaitre dans un jour ou deux. Faites seulement baisser la température.

Les oreillons se présentent par le tour des oreilles et les glandes salivaires qui gonflent. Il existe aussi un vaccin correspondant. Par ailleurs, afin d’éviter l’enfant de souffrir, donnez-lui de la nourriture liquide qu’il n’aura pas à mastiquer.

Et enfin, la coqueluche qui se caractérise par une toux persistante surtout la nuit et se transforme progressivement en quintes typiques. Ces derniers sont suivis d’une inspiration sifflante qui se termine par un crachement ou vomissement. Il faut prendre des calmants de la toux, des antibiotiques ou des corticoïdes. Elle semble être grave pour les nourrissons. Il y a un risque d’asphyxie, donc il est impératif de les hospitaliser. Le vaccin associé à la diphtérie, au tétanos et à la polio se pratique à partir de deux mois et il faudra effectuer un rappel plus tard.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL