Les premiers mots

Les jeunes parents ont parfois hâte d’entendre leur bébé prononcer leur premier mot. Bavard ou introverti, chaque bébé a son propre rythme. Si certains parlent à un âge précoce, d’autres ont un peu de retard. Mais dans tous les cas, il faut attendre la seconde année pour entendre un mot clair et précis sortir de sa bouche. Alors un peu de patience !

Les premiers mots, les moments d’apprentissage :

Le développement psychomoteur d’une enfant dépend de l’environnement qui l’entoure. S’il est élevé dans un univers trop calme, il aura tendance à avoir un retard d’élocution. Les premières semaines, le bébé est encore en phase d’évolution. Il essaie de s’adapter au nouveau monde qui vient de l’accueillir. À l’âge de deux mois, il commence à reconnaître les voix des gens qui l’entourent au quotidien comme son père, sa mère, ses frères et sœurs et sa nourrice. Il sourit donc lorsque ces gens lui parlent et essaie de répondre en gazouillant et en émettant des voyelles. Lorsque le bébé atteint son 4e mois, les parents ont droit au premier éclat de rire. Le bébé arrive aussi à prononcer une consonne et une voyelle ensemble. Cependant, il ne s’agit que de simples vocalises. À 6 mois, il arrive à communiquer avec les autres bébés de son âge. C’est entre le 7e et 8e que le bébé commence à comprendre les mots et s’amuse à répéter les sons qu’il entend. Il peut alors doubler les syllabes et les parents ont tendance à supposer qu’il s’agit de son premier mot. Toutefois, ce n’est qu’à partir de 12 mois que le bébé entre dans la période d’apprentissage des mots. Le moment d’émerveillement arrive enfin à compter de ses 16e mois car le bébé prononce des mots et des mots phrases. Pour désigner ou demander quelque chose, il rassemble deux mots bien distincts comme manger et biscuit par exemple. À partir de deux ans, l’enfant développe bien sa faculté locutrice, mais ses mots restent encore approximatifs et parfois même, il est difficile de déchiffrer son message. À compter de 3 ans, il arrive à bien maîtriser le langage, prononce une phrase en entier et utilise le pronom personnel sujet exact pour parler de sa personne comme “je veux boire de l’eau” par exemple. La communication entre le bébé et ses parents est donc devenue plus facile et c’est au rôle des parents d’exercer leur enfant à parler correctement en rectifiant ses erreurs de prononciation.

Les premiers mots, les bons gestes à adopter :

Il est vrai que chaque enfant a son propre rythme dans l’apprentissage du langage. Mais il est aussi à souligner que des troubles de langages peuvent survenir. Un bébé qui ne babille pas et qui ne répond pas lorsque vous lui parlez a un problème. L’autisme, la surdité et d’autres problèmes pathologiques peuvent être à l’origine de ce trouble de langage, mais le mieux est de consulter un médecin en cas de doute. Par ailleurs, il est toujours conseillé pour les jeunes parents de faire suivre l’évolution de leur bébé par un pédiatre. Durant les premiers mois de naissance, le bébé se communique avec ses parents par l’expression du visage. En jouant sur le ton à adopter donc, les parents peuvent déjà apprendre à leur enfant une certaine forme de langage. C’est en entendant leur entourage parler que le bébé pourrait maîtriser le langage. Ainsi, lire un conte facile, lui raconter un livre d’images ou chanter une belle chanson comme les berceuses serait aussi des outils efficaces pour faciliter son apprentissage.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL