Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé de la maman > Les tests de grossesse

Les tests de grossesse

Un test de grossesse est le moyen le plus fiable pour savoir si une personne est réellement enceinte ou pas. Très souvent, la femme y a recours quand elle commence à ressentir des changements inhabituels ou des symptômes faisant penser à une grossesse. Il y a deux différents tests de grossesse : les tests urinaires et les analyses en laboratoire.

Le test urinaire pour dépister la grossesse

Rapide et fiable à 99 % quand il est utilisé convenablement, ce test est vendu en pharmacie sans prescription médicale. Le coût de ce test est de 7 à 20 € et l’achat n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. Le principe de ce test est de détecter, dans l’urine, l’hormone bêta-hCG ou l’hormone gonadotrophine chorionique qui est secrétée quand l’œuf se fixe dans la paroi utérine. Cette hormone n’est pas présente chez la femme non fécondée. Sa quantité double tous les deux jours environ jusqu’à la douzième semaine de grossesse avant de chuter. Mais elle reste détectable tout au long de la grossesse. Cette sécrétion arrive environ huit jours après la fécondation. Un test urinaire positif est généralement considéré comme fiable.

Bien que la sécrétion de l’hormone bêta-hCG se passe dans les huit jours après la fécondation, le test est réalisable trois jours avant la date présumée des prochaines règles. Pour plus de certitude, certains médecins conseillent même d’effectuer le test quelques jours après le retard des règles. Il est préférable de faire le test au matin, au moment de la première miction. Il y a une mince probabilité que le test indique un faux positif ou un faux négatif. C’est-à-dire le test indique positif alors qu’il n’y a pas de grossesse ou le test indique négatif alors que la personne est enceinte. Ces deux éventualités sont vraiment rares.

L’analyse en laboratoire pour dépister la grossesse

Le principe est le même que pour le test urinaire, mais le procédé est différent. Sur prescription médicale, il faut se rendre dans un laboratoire d’analyses biologiques. Une prise de sang est effectuée pour que le biologiste puisse effectuer le calcul du taux d’hormone gonadotrophine chorionique ou bêta-hCG. Le coût de ce test s’élève à environ 20 €, mais il est remboursé par la Sécurité Sociale.

Cette analyse peut être effectuée dès les premiers jours de retard des règles comme pour le test urinaire. Le test par prise de sang reste une référence avec un taux de fiabilité de 100 %. Une analyse sanguine permet de connaître avec précision la concentration de l’hormone bêta-hCG parce que cette hormone est présente d’abord dans le sang avant d´être éliminée dans les urines. Elle offre aussi un avantage important, car elle permet de dater avec exactitude la période de fécondation. Un sondage à montrer que les femmes françaises préfèrent l’analyse en laboratoire pour savoir si elles sont vraiment enceintes ou pas.

Les tests de grossesse cités ci-dessus sont fiables même si l’analyse en laboratoire offre des avantages supplémentaires. Beaucoup de femmes cependant optent pour un test urinaire puis pour confirmer et pour avoir plus d’informations sur la grossesse, elles vont dans un laboratoire.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL