Accueil du site > Sante > Sante au naturel > Les vertus de l’arnica

Les vertus de l’arnica

L’arnica une fleur sauvage qui pousse dans les montagnes et appartient à la famille des Astéracées. Elle possède des qualités thérapeutiques très intéressantes pour l’organisme.

Caractéristiques de l’arnica.

C’est une plante très fragile et est parmi les plantes très rares. On l’appelle aussi tabac des savoyards ou herbe vulnéraire. Elle est connu par ses pétales longs et fins ainsi que sa couleur jaune. L’arnica pousse sur les sols acides, pauvres en éléments nutritifs. Cette plante est utilisée depuis plusieurs milliers d’années en Europe, surtout en Allemagne pour soigner les blessures diverses comme les entorses et les ecchymoses. À cause de son risque de disparition, la cueillette de l’arnica est réglementée en France et en Allemagne.

Cette plante est utilisée uniquement en usage externe en phytothérapie et en usage interne en homéopathie. L’arnica renferme des propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et antiseptiques alors elle pourrait procurer plusieurs bienfaits sur la santé. Pourtant, son usage peut provoquer des réactions allergiques graves, c’est pourquoi, il est conseillé d’employer l’arnica uniquement sur les traumatismes sans plaies ouvertes.

Les bienfaits de l’arnica sur la santé et quelques contre-indications.

L’arnica peut traiter les contusions, les bleus, les douleurs musculaires ou les jambes lourdes. L’acide caféique et les carbures poly acétyléniques présents dans cette fleur sauvage permettent d’avoir une action antibactérienne. Ainsi, l’arnica améliore la circulation du sang et sa composition en carotène et en manganèse lui donne une action anti-inflammatoire. En plus, elle permet de diminuer le temps de convalescence et de freiner l’apparition des hématomes après un coup ou une chute. L’arnica possède d’autres propriétés liées aux produits actifs qui la composent dont la saponine, les sucs amers, le stérol, l’amicine, l’amidiol et une huile essentielle. Cette dernière, obtenu après macération, est utilisée comme désinfectant des plaies et comme cicatrisant. Elle favorise également la circulation sanguine et l’activité cardiaque.

Cependant, l’arnica s’utilise principalement en usage externe et pour un usage interne, elle doit obligatoirement être prescrite par un médecin. C’est pourquoi, il existe certaines contre-indications pour ne pas avoir du risque. L’arnica est une plante très toxique alors il est déconseillé de l’appliquer directement sur les plaies ouvertes. Pour un usage externe, l’arnica peut provoquer quelques irritations et des inflammations locales pour les personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées. En plus, l’application de l’arnica sur les yeux ou les muqueuses et surtout l’avaler sont interdites. Pour les irritations de la gorge, il faut utiliser l’arnica comme bain de bouche mais ne jamais l’avaler sans la prescription d’un spécialiste.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL