Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > Les vitamines : indispensables pour la croissance du bébé

Les vitamines : indispensables pour la croissance du bébé

Les vitamines sont indispensables pour la croissance d’un nouveau-né. Du fait que l’organisme n’en produit pas de vitamines, on les trouve ainsi dans l’alimentation, particulièrement dans le lait maternel et dans les compléments alimentaires adaptés. Ceux-ci sont utiles pour sa bonne croissance. Pour les parents qui ne savent pas encore, les vitamines participent au développement des cellules, de la vue, de l’immunité et surtout au renforcement des os du squelette. La diversification alimentaire chez le nourrisson permet d’acquérir une bonne dose de vitamines reparties en vitamines A, B (13 au total), C, D, E et K.

Les vitamines : pour une bonne croissance du bébé

Une alimentation saine et équilibrée via l’allaitement maternel et les compléments alimentaires permet de couvrir les besoins en vitamines. La vitamine A, par exemple, est essentielle pour une bonne vision, la croissance de la peau, des intestins, des os. On la trouve dans les denrées d’origine animale comme les produits laitiers, les œufs et les produits végétaux contenant du beta-carotène (carottes, mangues, abricots, melons et légumes verts). Pour la vitamine B9 ou acide folique, ce seront dans les légumes verts, les jaunes d’œufs, les fruits secs et les graines. Celle-ci joue un rôle primordial dans la synthèse des globules rouges. Les parents doivent savoir que sa carence peut causer des anomalies de fermeture du tube neural du bébé.

La vitamine C quant à elle apporte de la tonicité et lutte contre les infections. Étant un antioxydant, cet élément accélère aussi l’absorption du fer dans l’organisme. On trouve la vitamine C dans les fruits et légumes frais. À noter qu’elle est aussitôt détruite une fois que ces produits sont cuits. Pour ce qui est de la vitamine D, elle participe à l’assimilation du calcium et est par conséquent indispensable pour le développement du squelette de votre bébé, sans oublier les dents. Le contact du rayon du soleil sur la peau favorise l’organisme à produire de la vitamine D, mais on le trouve aussi dans les aliments, à savoir les poissons gras, les produits laitiers non écrémés, le jaune d’œuf et les laits de 2e âge. Enfin, la vitamine K qui tient un rôle majeur dans la coagulation du sang. Elle est initialement produite par les bactéries de la flore intestinale, mais on peut aussi la trouver la viande et les légumes verts.

Les vitamines : les risques de carence et de surconsommation pour le bébé

Un bébé a besoin de vitamines du moins jusqu’à sa troisième année. Pendant les premiers mois, le lait maternel et artificiel apporte une quantité suffisante de vitamines pour sa bonne croissance sauf pour les vitamines D et K qui nécessite la prescription d’un pédiatre. Toutefois, l’excès de vitamines est aussi dangereux que la carence. Une alimentation diversifiée fournit de par nature la quantité journalière de vitamines qu’un bébé a besoin. Alors, si votre bébé a besoin d’un complément alimentaire sous forme de médicaments ou d’aliments riches en vitamines, le conseil d’un pédiatre est recommandé pour son régime alimentaire plus équilibré. Ceci étant dit, la carence et la quantité élevée de vitamine peuvent avoir une lourde conséquence chez le nourrisson.

Pour être sûre que les vitamines soient bien assimilées par le bébé, l’alimentation la plus adéquate reste les fruits et légumes. En effet, il est à noter que la cuisson détruit une grande partie de vitamines surtout pour la vitamine C une fois cuite. De ce fait, il vaut mieux utiliser un four à micro-ondes, voir une cuisson à la vapeur.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL