Accueil du site > Sante > Tabagisme et santé > Tabagisme et insomnie

Tabagisme et insomnie

Plusieurs facteurs peuvent entraîner les troubles de sommeil ou l’insomnie, et le tabagisme fait partie de ces facteurs

Le tabagisme : facteur d’insomnie

Le tabagisme constitue le premier facteur de l’insomnie chez les fumeurs. Il contient de la nicotine qui agit comme un stimulant de relaxation et de détente. Les symptômes de manque de nicotine peuvent survenir à tout moment de la journée et la nuit. Quand les symptômes de manque se produisent pendant la nuit, elles entraînent la perturbation du sommeil. Cela engendre la fatigue, l’irritabilité, le manque de concentration... Pour apaiser tout cela, le fumeur doit allumer une cigarette avant de commencer les activités journalières. Cela devient une mauvaise habitude, car il lui faut une cigarette pour se détendre et pour lui permettre de dormir. Et quand l’effet de la nicotine disparait au réveil, l’organisme réclame à nouveau sa dose. Ce même problème se manifeste aussi lors d’un traitement d’arrêt de fumée en raison de manque de nicotine.

À part l’effet direct de la nicotine sur le sommeil, les méfaits de la cigarette dans l’organisme constituent aussi une autre cause de l’insomnie. La fumée d’une cigarette affecte la poitrine et entraîne un « toux du fumeur ». Par fois, la difficulté à respirer et la toux dans la nuit va perturber le sommeil et cela va provoquer aussi une fatigue le lendemain et ainsi de suite.

Le tabagisme : éviter l’insomnie

Le meilleur traitement de l’insomnie lié au tabagisme est le fait d’arrêter de fumer. C’est vrai qu’on rencontre des problèmes de sommeil pendant le traitement, mais cela se disparaisse quelque semaines après l’arrêt du tabac. Pour réussir à éviter l’insomnie, il faut respecter l’horaire de sommeil, c’est-à-dire fixer le cycle et garder le même rythme de veille. Dès les premiers signaux de fatigue, il faut se coucher immédiatement si cela se passe au bout de 15 minutes, il ne reviendra qu’au prochain cycle.

Il faut prendre aussi un diner léger le soir en évitant les excitants, car cela retarde l’endormissement et augmente les réveils nocturnes. Un bon sommeil aussi nécessite un endroit favorable, avec une température adéquate aux alentours de 18°, une bonne aération puis un endroit calme et obscure, car l’hormone du sommeil est secrétée dans l’obscurité. Tout cela favorise un bon sommeil profond et nous éloigne de l’insomnie.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL