Voyage et grossesse

Généralement, voyager pour une femme enceinte n’est pas interdit sauf avis contraire du médecin traitant. Néanmoins, quelques précautions seront à prendre, pour le bien-être de la maman et de l’enfant à naître

Voyage et grossesse : voyager en voiture, en train ou en avion

Au moins trois sortes de moyen de déplacement se présentent pour voyager : le plus utilisé, mais le moins adapté pour une femme enceinte est la voiture. Dans ce cas, il est conseillé pour la future maman de faire au maximum trois heures de route d’affilée, donc pas de longs trajets si possible sinon les pauses fréquentes sont indispensables. Pour un voyage sur route, se mettre à l’arrière est le meilleur endroit pendant la grossesse.

Le deuxième moyen de transport qu’est le train est recommandé pour le long parcours, il est assez confortable pour la mère et le bébé dans le ventre qui peut par ailleurs se promener dans le couloir des wagons. Une couchette n’est pas de trop pour aider à se relaxer. Pour le cas de voyage aérien, il est seulement faisable pour une grossesse de mois de sept mois. À prévoir dans cette situation l’altitude en buvant beaucoup, les problèmes de circulation de sang ainsi que les jambes enflées en portant des collants de contention. Dans tous les cas, un repos bien mérité est obligatoire pour celle qui va accoucher une fois à destination.

Voyage et grossesse : précautions et astuces pour voyager tranquille

Avant de choisir une destination, il est judicieux de repérer un médecin et une maternité sur place dans le besoin. Il est formellement interdit pendant la grossesse de partir dans les pays tropicaux, généralement contaminés par le paludisme où nombreux vaccins et médicaments sont contre-indiqués chez une femme enceinte. L’effet solaire est à protéger pour la future maman tout comme boire beaucoup d’eau minérale est impératif pour éviter la contamination. Une fois en voyage, avoir entre les mains le double du dossier médical qui relate les résultats des examens et les ordonnances est synonymes de sécurité pour la mère et le bébé. De même, ne pas perdre de vue le numéro de téléphone de l’obstétricien traitant pour les éventuels conseils. Un aérosol d’eau thermale est toujours utile pour le déplacement pendant la grossesse pour se rafraîchir et s’altérer.

Pour les voyages sur route ou aériens, mettre un petit coussin sous la ceinture est utile pour amortir les possibles freinages intempestifs et les turbulences. En tout cas, l’avis de l’obstétricien est plus qu’indispensable au moment de prendre la décision de partir pour diverses raisons : primo, même si l’accouchement de la future maman est prévu pour telle date, il est fort probable que cette échéance ne soit pas maintenue et secundo, l’état de la femme enceinte n’est pas le même pour résister à la fatigue, dans ce cas, seuls les parcours non lointains sont permis. Par ailleurs, d’autres facteurs comme les contrées qui présentent un danger sanitaire ou les temps de transferts aéroport-village sont en prendre en considération pour voyager enceinte.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL