Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > Voyager avec bébé

Voyager avec bébé

Entreprendre un voyage avec un enfant en bas âge n’est pas toujours une mince affaire. Nombreux facteurs sont à prendre en considération, pour éviter tout désagrément et imprévu.

Voyager avec bébé : la valise

L’importance des affaires du bout de chou se calcule en fonction de la durée du voyage et du séjour. Mais il est essentiel de signaler qu’un bébé étant encore très fragile, il faut éviter les longues distances. Il faut disposer d’une réserve conséquente de couches et de vêtements de rechange. Si le bébé est nourri au lait infantile, il faut aussi penser à en apporter une quantité suffisante, pour pallier au risque de ne pas en trouver sur le lieu de destination. Il y a aussi les matériels comme les biberons, chauffe-biberons, les bavoirs et les serviettes.

Vient ensuite la boîte à pharmacie qui contient ses affaires de toilettes (lingettes, coton-tige, pommade, sérum physiologique…), divers médicaments contre la fièvre et le rhume, des pansements, des antiseptiques… Dans le cas d’un voyage dans un pays tropical, il faut se munir d’un antimoustique ou si possible d’une moustiquaire, car le bébé est plus vulnérable au paludisme. À tout cela viennent s’ajouter les jouets préférés de l’enfant, sa tétine et son doudou s’il en a un. Il est important de souligner que la valise de bébé doit se trouver à portée de main et non pas mélangée avec celles des adultes, particulièrement la boîte à pharmacie.

Voyager avec bébé : le moyen de transport

Puisqu’il est déconseillé d’aller trop loin, il ne s’avère pas nécessaire de prendre l’avion. Une voiture familiale semble la plus appropriée puisqu’elle est plus spacieuse et offre plus de confort au bébé. Mais il y a une conduite à tenir et des règles à respecter. D’abord, s’assurer que le siège auto est conforme au poids et à la taille de l’enfant ; en effet, un siège trop grand ou trop petit ne pourrait à terme que blesser l’enfant. Ensuite, penser à faire une pause toutes les deux heures pour se détendre. Enfin, ne jamais laisser l’enfant seul dans la voiture même pour faire une couse de quelques minutes.

Pour ceux qui n’ont pas les moyens d’avoir une voiture, le train est, pour eux, tout indiqué à condition de suivre ces quelques recommandations. Par exemple, lors de l’installation de bébé dans son transat sur le siège du train, veiller à ce que celui-ci ne soit pas trop exposé au soleil. Éviter les wagons fumeurs et prévoir un biberon d’eau, car l’air conditionné des trains est déshydratant.

Bref, pour pouvoir profiter pleinement d’un voyage avec leur bébé, les parents doivent être en mesure de bien l’organiser et faire que cela se fasse dans les meilleures conditions. Mais même en suivant à la lettre toutes ces recommandations, on n’est jamais à l’abri d’un incident. L’important, c’est de savoir réagir et faire ce qu’il faut quand il le faut. En raison de son jeune âge, le bébé nécessite une attention permanente donc il ne faut pas se laisser distraire par le voyage.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL