Accueil du site > Sante > Nutrition et sante > L’ail et l’oignon, des compagnons pour la santé

L’ail et l’oignon, des compagnons pour la santé

L’ail et l’oignon sentent fort et font pleurer. Mais les nombreuses vertus qu’ils renferment nous aident rapidement à leur pardonner. Pleins feux sur ces bulbes, compagnons de notre santé.

L’ail et l’oignon, des médicaments naturels

Antioxydants, fluidifiants sanguins, anticholéstérol, diurétiques... L’ail et l’oignon un véritable duo de santé. Dans l’oignon, on retrouve le sélénium, un antioxydant très efficace. Il renferme également des fructosanes et du potassium, des éléments connus essentiellement pour leur effet diurétique, ainsi que quelques composés soufrés aux vertus anticancer. L’oignon exerce également une action hypoglycémiante et lutte contre la prolifération des bactéries. À part tout cela, ce bulbe de la famille des alliacées aide à prévenir contre les maladies cardiovasculaires, surtout lorsqu’il est consommé cru et particulièrement frais.

Du côté de l’ail, on retrouve exactement les mêmes vertus : stimulation du système immunitaire, prévention des risques de maladies cardiaques ainsi que de nombreuses formes de cancer. L’ail est également un bon allié pour lutter contre le mauvais cholestérol, tout en exerçant des effets antioxydants et antibiotiques sur l’ensemble de l’organisme. En plus de tous ces nombreux bienfaits, les propriétés drainantes de l’ail favorisent aussi la régulation de la tension artérielle. À long terme donc, l’ail, tout comme l’oignon, va permettre de lutter contre l’hypertension. Pour l’un ou pour l’autre, il est tout à fait indiqué d’en consommer tous les jours.

L’ail et l’oignon, quelques astuces pratiques

Vous l’avez remarqué, dès que vous commencez à peler l’oignon, les yeux picotent et les larmes ne peuvent s’empêcher de tomber. Cela s’explique par le fait que les cellules de cet aromate sont percées. Une enzyme, l’allinase, réagit alors avec les composés soufrés et dégage un composé volatil. Quand il entre en contact avec le liquide des yeux, il forme alors de l’acide sulfurique, particulièrement irritant. Les glandes lacrymales s’activent afin de rincer l’oeil... Voilà pourquoi vous pleurez. Une astuce qui marche ? Coincez une tige d’allumette entre vos dents, la tête à l’extérieur. Le soufre neutralisera la substance dégagée par l’oignon.

Idéalement, pour profiter au maximum des bienfaits de ces aliments, il est préférable de les consommer crus. Or, nombreux sont ceux qui les digèrent mal à l’état pur à cause de leurs fibres. Pour y remédier, chacun à sa propre technique, mais certaines sont plus efficaces que d’autres. Pour l’oignon, il est donc recommandé de le cuire légèrement pour que ses fibres soient plus tendres, tout en gardant ses propriétés nutritives. L’ail, de son côté, se passe au presse-ail pour éliminer le plus gros des fibres. Vous pouvez également couper l’ail en deux, puis retirer le germe apparent du milieu.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL