Accueil du site > Beaute > Coiffure > Perte de Cheveux > L’alopécie féminine

L’alopécie féminine

La perte de cheveux, bien qu’elle soit plus fréquente chez l’homme, constitue une réelle affliction pour la femme. Mais il faut identifier le type de chute dont vous êtes victime, connaître les causes avant d’entamer un quelconque traitement.

Type de chute le plus courant

La chute d’origine androgénétique se manifeste dans plus de 80 % des cas d’alopécie féminine. Les cheveux tombent progressivement avec un amincissement uniforme et finissent par mourir. Le plus souvent, le phénomène s’accompagne d’une hyper séborrhée. Ce type résulte de l’action d’un ensemble de facteurs hormonaux et génétiques. En effet, les androgènes produits par les ovaires et les glandes surrénales, agissent excessivement sur le cuir chevelu en accélérant le cycle de vie de certains cheveux. Les follicules pileux et les racines sont confrontés à une production démesurée entraînant l’agencement de cheveux de plus en plus fins et courts. A long terme ils ne pourront plus rien produire. L’alopécie atteint d’une manière générale le dessus de la tête mais peut toucher d’autres zones.

Facteurs favorisants l’alopécie

Le stress est l’élément principal dans l’augmentation de la sécrétion d’hormones androgènes car on assiste à un changement du mode de vie. Or la chute de cheveux provoque une détresse psychologique ayant des répercussions importantes dans la vie des femmes. Un cercle sans fin s’établit car le stress accélère la chute et la chute avantage le stress...L’alopécie androgénétique qui est plus diffuse, évolue assez rapidement au moment des changements hormonaux tels que l’accouchement, traitements hormonaux de substitution ou contraceptifs, ... La perte accrue surgit surtout après la cinquantaine mais le phénomène peut débuter à n’importe quel âge. D’autres facteurs pourront également intervenir entre autre les facteurs saisonniers et les OMPK (syndrome des ovaires micro polykystiques). Et comme l’alopécie est une affection héréditaire, les personnes génétiquement prédisposées ne seront pas à l’abri.

Traitements de l’alopécie féminine

Mise à part la greffe de cheveu ou la transplantation pilaire, la perte de cheveux chez la femme peut être traitée par des médicaments. Les solutions médicales consistent en l’application de lotions anti-chutes tel que le minoxidil. Ceci va renforcer le cuir chevelu. On peut observer une repousse des cheveux après deux mois d’application biquotidienne. Un traitement local (dermatologique) qui donne de bons résultats surtout s’il est associé avec un traitement hormonal anti-androgène à l’acétate de cyprotérone pour diminuer l’action excessive des androgènes sur les follicules pileux.




  • Coloration, soins des cheveux, astuces coiffure et photos de coupes de cheveux...

    COIFFURE
  • Découvrez les nouveaux parfums, les nouvelles tendances parfums. Quelle senteur vous séduira ? Parfum d’été, Parfum d’hiver, Parfum (...)

    PARFUMS
  • Soins du corps : Apprenez à prendre soin de vous, faite attention à votre corps. Des conseils pour se sentir bien et en (...)

    SOINS DU CORPS
  • Fière de votre corps mais pas assez, un dossier complet sur la chirurgie esthétique...

    ESTHETIQUE