Accueil du site > Sante > Sexualité > Tout sur la sexualité > Faire l’amour pour la première fois : comment s’y prendre (...)

Faire l’amour pour la première fois : comment s’y prendre ?

Décider de faire l’amour pour la première fois n’est jamais facile. Envie, curiosité, mais également angoisse et peur sont souvent au rendez-vous, avec des questions dont les réponses ne sont jamais précises. Afin de mieux savourer ce moment unique, voici quelques points à savoir.

Faire l’amour pour la première fois : le moment et le lieu

Loin d’être un acte simple, faire l’amour pour la première fois requiert une certaine préparation, que ce soit d’ordre psychologique, physique ou matériel. Il ne s’agit pas pour autant de tout programmer, au risque d’être déçu. Il suffit tout simplement d’accomplir l’acte au bon moment, au bon endroit et surtout, avec la bonne personne. Avec le stress forcément présent, l’idéal est de choisir un lieu calme et confortable, où l’on se sent en sécurité. La confiance doit être présente, notamment entre les deux personnes. En aucun cas il ne faut agir sous pression.

Puisque l’on ne perd sa virginité qu’une seule fois, il est également conseillé de choisir le moment le plus opportun. Il n’existe cependant pas de manuel qui indique l’âge idéal pour faire l’amour. Le seul principe reste l’écoute de soi-même, découvrir si l’on est prêt à passer à l’acte ou non. Pour ne pas tomber dans la désillusion, il est aussi important de savoir que faire l’amour pour la première fois est parfois décevant. Il ne s’agit que du commencement de la vie sexuelle.

Faire l’amour pour la première fois... en douceur

Basé sur l’amour, le partage et l’envie, l’acte sexuel s’accompagne automatiquement d’une importante complicité entre les deux personnes. Il ne s’agit pas d’un devoir à effectuer. Il est surtout question de désir et de sentiment, d’une foule d’émotions qui se mélangent. Au-delà du pays des rêves, la première expérience s’accompagne cependant d’un changement physique à ne pas ignorer. Chez les filles, la défloration se traduit en effet par le déchirement de l’hymen, une fine membrane qui ferme une partie de l’orifice vaginale.

Ce déchirement se fait par la pénétration du pénis à l’intérieur du vagin, provoquant souvent une douleur, suivie d’un saignement. De la morphologie de chacune dépendra principalement l’intensité de la douleur ressentie, toutefois, une pénétration tout en douceur pourra la réduire largement. Afin de minimiser la douleur, il est aussi recommandé de consacrer du temps aux préliminaires. Plus le vagin sera lubrifié, moins la douleur sera importante. Enfin, pour ne pas gâcher ce moment inoubliable, il ne faut pas oublier de se protéger.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL